Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 18:02
Savoie : les élus protestent contre la pollution de l'air

De nombreux élus des Pays de Savoie étaient réunis ce jeudi à Aiton pour protester contre le passage massif dans la vallée des véhicules les plus polluants.

 

A l'appel notamment du Syndicat du Pays de Maurienne et de son Président Yves Durbet, plus de 150 élus ont symboliquement fermé l'accès à la Maurienne par la RD 1006, à proximité du rond-point d'Aiton. Une "opération escargot" a aussi été menée sur l'autoroute au même moment.

 

Le slogan était très clair : "Donnons de l'air aux vallées savoyardes". Les élus réclament notamment l'interdiction du passage des poids lourds les plus polluants.

 

Plusieurs élus ont pris la parole pour rappeler leur détermination dans ce dossier, avant le départ d'un cortège où les écharpes tricolores étaient largement visibles.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires