Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 22:15
Bessans : mobilisation pour les infirmiers libéraux

A l'initiative du Centre Communal d'Action Sociale (CCAS), 80 personnes étaient réunies samedi soir en mairie de Bessans pour soutenir les infirmiers libéraux.

 

Ces derniers sont actuellement confrontés à une modification de la prise en charge de leurs frais de déplacement (indemnités horokilométriques) par la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) de la Savoie.

 

Cela ne concerne pour le moment que la Savoie, mais il est probable qu'une application sur l'ensemble du territoire soit décidée ensuite.

 

Cela remet en cause la prise en charge à domicile des patients dans le besoin, en premier lieu les personnes âgées, mais aussi les personnes en situation de handicap, les malades chroniques, les personnes dans le besoin de soins postopératoires...

 

Cette mesure constitue une véritable catastrophe pour nos territoires de montagne.

C'est un service à la personne très important qui est menacé, en Haute-Maurienne et plus largement en Savoie.

 

Alors que depuis des années, les gouvernements successifs s'accordent sur la nécessité de favoriser le maintien à domicile, il n'est pas possible de tolérer une telle mesure.

 

Depuis le 16 septembre 2016, les infirmiers libéraux ont cessé leurs déplacements à domicile, en attente d'une réaction des autorités compétentes.

 

La rencontre a permis à Danièle Beauchet et Simon Gomes-Leal, infirmiers libéraux, d'expliquer en détails le dossier et leurs revendications.

 

Denise Mélot, Présidente du CCAS, a fait part du courrier qui a été adressé récemment par les membres du CCAS à Madame la Directrice de la CPAM de la Savoie.

 

En tant que maire, j'ai évoqué les démarches entreprises à l'échelon "politique" :

  • courriers de la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise,
  • contacts avec Hervé Gaymard (Député et Président du Conseil Départemental de la Savoie), Michel Bouvard (Sénateur de la Savoie) et Rozenn Hars (Vice-présidente du Conseil départemental de la Savoie), qui ont alerté rapidement Madame la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé et suivent de près le dossier.

 

Jean Cimaz, Maire-adjoint et Vice-président du Syndicat du Pays de Maurienne (SPM), portera prochainement ce dossier auprès du bureau du SPM.

 

Aussi, nous invitons le plus grand nombre de personnes à soutenir le mouvement des infirmiers libéraux :

  • en signant la pétition en ligne.
  • en adressant un courrier à Madame la Directrice de la CPAM de la Savoie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Bessans
commenter cet article

commentaires