Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

25 juillet 2018 3 25 /07 /juillet /2018 21:52
Bessans : le chantier de restructuration de la salle de l'Albaron reporté
Par délibération du 31 octobre 2016, le Conseil municipal a acté à l’unanimité le lancement du dossier de restructuration de la salle de l’Albaron.
 
Lors de la séance du Conseil municipal du 22 mai 2017, la SARL Guiraud Architecte a été retenue comme maître d’œuvre, dans le cadre d’un groupement intégrant des bureaux d’étude "fluides", "structure" et "acoustique".
 
Le deuxième semestre 2017 a été consacré au montage du projet et au dépôt de différents dossiers de demande de subvention auprès de financeurs potentiels, le montant global du projet étant estimé à 400 000 € TTC.
 
Le 2 février 2018, le projet de restructuration a été présenté à différents utilisateurs de la salle (traiteurs, associations…), afin de recueillir leurs avis et suggestions et d’apporter toutes les corrections nécessaires.
 
Tout était alors réuni pour permettre un dépôt rapide du permis de construire et le lancement d’un appel d’offres afin de recruter des entreprises pour réaliser les travaux en 2018.
 
Si le permis de construire a bien été obtenu, malheureusement le bureau d’étude "fluides" a pris beaucoup de retard dans son travail, ce qui a largement retardé le lancement de l’appel d’offres.

Par ailleurs, les solutions avancées concernant le chauffage et la ventilation (points essentiels du projet de restructuration, afin de disposer d’un système de chauffage performant et plus économe) n’ont pas convaincu et amènent une remise en cause profonde. De nouvelles propositions sont attendues.

Au terme de l’appel d’offres, la commission qui s’est réunie récemment pour analyser les candidatures a constaté que plusieurs lots ne pouvaient être attribués, en raison d’absence d’offre ou d’offres non satisfaisantes (techniquement et/ou financièrement).

Aussi, nous avons pris la décision de déclarer l’ensemble de l’appel d’offres infructueux, et donc de reporter la réalisation des travaux de restructuration de la salle de l’Albaron.

Nous regrettons de devoir reporter ce chantier majeur à 2019, mais nous pensons qu’il s’agit de la seule décision raisonnable, afin que le chantier soit mené dans de bonnes conditions, que la restructuration de la salle de l’Albaron soit satisfaisante, et que les meilleures conditions financières soient réunies, dans un souci constant de bonne gestion des finances communales.

Nous sommes dès à présent au travail pour qu’une solution performante soit trouvée en termes de chauffage et de ventilation, afin de relancer dans les meilleurs délais un appel d’offres global.

Notre objectif est de pouvoir attribuer les différents lots composant le marché de travaux avant la fin d’année 2018, pour que le travail des entreprises puisse débuter dès le début du printemps 2019.

Enfin, des échanges récents lors d’une rencontre à Bessans avec Monsieur le Sous-préfet de Saint-Jean-de-Maurienne nous laissent espérer l’obtention de subventions complémentaires.

Partager cet article

Repost0

commentaires