Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 00:27
Hommage à Jacques Chirac (1932 - 2019)

Jacques Chirac, Président de la République française de 1995 à 2007, est décédé ce jeudi matin à l’âge de 86 ans. Le communiqué, diffusé peu avant midi, a sonné comme un choc pour beaucoup de Français, et j’ai bien entendu été touché par cette triste nouvelle.

 

Jacques Chirac, c’est "le Président de mon enfance", celui qui a pris la tête de la France alors que je découvrais tout juste ce qu’était la politique, et qui était encore Chef de l'Etat lorsque j'ai choisi de m’engager au sein de l’UMP. Il était un personnage devenu familier pour moi, quasiment ancré dans mon quotidien.

 

Difficile de résumer en quelques lignes (et inutile car beaucoup s'en chargent depuis ce midi) 40 ans d’une carrière politique extrêmement riche (il a été élu local, Conseiller Général de Corrèze, Maire de Paris, Député, Député Européen, Secrétaire d’Etat, Ministre, Premier Ministre et Président de la République) et d’un engagement total au service de la France, ce pays qu'il aimait tant.

 

Si Jacques Chirac a réalisé des erreurs et essuyé quelques échecs (le débat de 1988 contre Mitterrand, la dissolution de 1997, le référendum européen de 2005, les emplois fictifs du RPR…), je retiendrai avant tout beaucoup de positif : son opposition à l’entrée de la France dans la guerre contre l’Irak en 2003, sa victoire en 2002 contre Jean-Marie Le Pen, son discours précurseur sur l’écologie à Johannesbourg en 2004, sa reconnaissance de la responsabilité de la France dans les crimes nazis, ses combats pour l’accompagnement des plus fragiles…

 

Jacques Chirac était une bête politique, qui rassemblait de nombreuses qualités qui forgent un statut de Chef d’Etat : la passion, le charisme, la hauteur, la vision, la proximité…

Il avait parfaitement compris en 1995 à quel point l’élection présidentielle était avant tout (et au-delà des partis et des idées) la rencontre d’un homme avec le peuple, et il a su être au rendez-vous de cette rencontre avec les Français.

 

Sa modestie, sa jovialité, son humour, ont fait de lui un personnage sympathique et attachant, heureux d’aller à la rencontre des gens, heureux d’échanger, heureux de partager avec eux des moments de convivialité et fête. 

 

Jacques Chirac avait un véritable capital sympathie en France et dans le monde. A tel point qu’il était devenu une vedette des émissions satiriques et que plusieurs de ses phrases fétiches ou de ses envolées verbales sont restées dans les annales.

 

Aujourd’hui, c’est assurément un grand homme qui nous a quittés.

Partager cet article

Repost0

commentaires