Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

2 janvier 2020 4 02 /01 /janvier /2020 17:06
Bonne année 2020 !

L’année 2019 s’est écoulée au niveau national dans un climat social tendu. La volonté du Gouvernement de reprendre le rythme des réformes après la crise des "gilets jaunes", avec des mesures relatives à la fonction publique, à l’école, à l’immigration, à l’écologie, aux hôpitaux, aux violences faites aux femmes et plus récemment aux retraites, s’est heurtée à beaucoup d’hostilités.

Cela démontre combien il est difficile de réformer en profondeur un pays qui en a pourtant besoin.
Pour faire aboutir certaines réformes, les premiers mois de l’année 2020 seront décisifs, en espérant que des compromis puissent être trouvés, sans détricoter les principaux fondements des projets.

 

En Haute-Maurienne Vanoise, la nouvelle intercommunalité créée en 2017 fait son chemin. Au-delà du travail d’organisation qui se poursuit, des actions ont été menées ou lancées sur de très nombreuses thématiques. La structure touristique, après avoir traversé une forte période de turbulences, cherche à avancer avec davantage de stabilité, dans l’intérêt des six stations du territoire.
Plus que jamais, l’intercommunalité constitue un enjeu majeur pour l’avenir. Etudier avec sérieux les avantages et inconvénients de mutualisations ou de rapprochements est essentiel afin de prendre les bonnes décisions à moyen terme.

 

Au niveau de Bessans, la fin du mandat municipal est désormais proche. Un bilan complet de la période 2014-2020 sera proposé prochainement.

En 2019 l’équipe municipale a poursuivi son action autour de quatre axes majeurs : maîtrise des finances, développement touristique, amélioration du cadre de vie et présence forte dans les organismes extérieurs.

 

En dépit d’un travail régulier de maîtrise budgétaire, le contexte financier reste délicat suite aux  intempéries de 2018, auxquelles s’ajoutent un endettement élevé et une baisse drastique des dotations de l’Etat (500 000 € de dotations de l’Etat en moins à l’échelle du mandat par rapport au précédent). Malgré cela, il n'y a pas eu de hausse des impôts locaux, ce qui aurait été une solution de facilité, mais totalement contre-productive pour l’attractivité de Bessans.

 

Le bilan de l’année 2019 est néanmoins porteur de diverses satisfactions, ouvrant des perspectives pour le début 2020 :

  • Restructuration de la salle des fêtes de l’Albaron, dont les derniers travaux sont en cours, pour une réception de chantier très prochainement. Il restera quelques aménagements extérieurs à mener au printemps.
  • Raccordement de la commune de Bonneval-sur-Arc à la station d’épuration de Bessans, en traitant les effluents du hameau du Villaron et du Centre La Bessannaise. Les travaux, bien avancés en 2019, reprendront dès le printemps 2020, pour une mise en service avant l’été.
  • Approbation du Plan Local d’Urbanisme (PLU) le 19 décembre dernier, après 5 ans de travail. Cela doit permettre d’avancer concrètement sur plusieurs projets majeurs : construction de nouveaux lits touristiques et permanents sur le secteur aval des Conchettes, réalisation d’une aire de camping-cars au lieu-dit "Lonquart", implantation des nouvelles installations agricoles…
  • Souscription relative au patrimoine pour la reconstruction de trois monuments, qui a permis de collecter un montant satisfaisant et supérieur à celui espéré. Les travaux pourront donc avoir lieu en 2020 et quelques opérations complémentaires pourront être menées.
  • Au niveau du domaine skiable, mise en place de la vente en ligne des forfaits, validation d’un dossier d’amélioration de l’offre nordique soutenu financièrement par le Département, validation du "Système de Gestion de Sécurité (SGS)" du domaine alpin, renforcement des moyens d’enneigement, améliorations du stade de biathlon (en attendant un plan de développement global en lien avec l’intercommunalité).
  • L’été, confortement de l’Espace Ludi’lacs et fin des parcours VTT de Chantelouve (projet intercommunal), de beaux aménagements à valoriser au maximum.
  • Optimisation du schéma de transports du territoire.
  • Au niveau agricole, reconstruction du parc de tri communal en cours (travaux à terminer au printemps 2020) et extension de la Caberne de la Lombarde en projet (dans le cadre de la lutte contre la prédation du loup, en lien avec l’Etat et les services agricoles), 
  • Avancées concernant la signalétique : installation de plans du village en lien avec l’association "Maison pour le tourisme à Bessans", réalisation en cours du plan d’adressage (dénomination et numérotation des rues et maisons) avec l’assistance de La Poste, attention particulière pour la sécurité de la traversée de Bessans.
  • Dossier administratif en cours pour permettre la construction d’une microcentrale hydroélectrique sur le "Ré Bruyant", dans le cadre d’un partenariat entre la Régie électrique et EDF.
  • De nombreuses actions sociales, pour toutes les générations, sous l’impulsion du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).
  • Quelques travaux supplémentaires : fin du remplacement de la conduite d’eau principale sous le pont de Bessans, réparation de fuites, remplacement du câble du téléski du Claret, travaux sur les voiries pour plus de 20 000 €, travail en cours sur le règlement du cimetière.

 

L’année 2019 a été bien remplie, comme les précédentes.

Les enjeux futurs sont de taille, les défis à relever restent évidemment nombreux.

 

Bien entendu, ces enjeux et ces défis m’intéressent. Je me suis investi de toutes mes forces pour Bessans, avec détermination et conviction, dès 2008 comme conseiller municipal, puis à partir de 2014 en tant que maire. L'énergie et la motivation sont là pour continuer.

Mais au-delà de ma volonté personnelle, la vie municipale, c’est surtout une équipe. Diriger la Commune demande beaucoup de temps et d’engagement, ce qui nécessite une équipe pleinement investie et prête à travailler pour l’intérêt général de Bessans.

Parmi les élus qui m’entourent aujourd’hui, certains sont prêts à poursuivre l’aventure, d’autres souhaitent arrêter pour diverses raisons (personnelles ou professionnelles). Il faut donc nécessairement renouveler une partie de l’équipe, en réunissant des personnes ayant envie de s’engager, afin de poursuivre et d’amplifier l’action municipale.

Ma candidature aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020 sera confirmée si je suis en mesure de constituer une équipe solide dans les semaines à venir.

Il reviendra ensuite évidemment aux électeurs de se prononcer en fonction de la campagne électorale qui se sera tenue. 

 

Bonne année 2020 à toutes et à tous.

Partager cet article

Repost0

commentaires