Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

10 juillet 2020 5 10 /07 /juillet /2020 12:40
Bessans : l'essentiel du Budget 2020

Le Conseil municipal de Bessans a voté les comptes administratifs et les comptes de gestion 2019, ainsi que les budgets primitifs 2020, lors de la séance du 7 juillet 2020.
 

Voici mon intervention en préambule de la présentation des éléments budgétaires :
 

"La présentation et le vote du budget 2020 ont lieu cette année à une date inédite et dans un contexte particulier. En effet, ce budget aurait du être voté bien plus tôt, mais de fortes incertitudes liées à certaines dotations nous ont conduits à repousser l’échéance, puis la crise sanitaire et le confinement sont passés par là. Au fil des semaines, cela nous a amenés à faire évoluer les budgets préparés initialement. Cela a également permis d’affiner les chiffres sur de nombreuses lignes.
 

La présentation et le vote du budget constituent chaque année un temps fort de la vie municipale. Pour 2020, année d’élections municipales, il s’inscrit à la fois dans la continuité des actions engagées et dans l’expression du nouveau cap fixé, en adéquation avec les engagements pris et les propositions formulées.
 

Avec réalisme et en toute transparence, nous pouvons dire que la situation financière de la Commune reste fragile et ne laisse que peu de marges de manœuvre, tant pour réaliser les investissements souhaités qu’au niveau de la trésorerie disponible.
 

Les lourds emprunts contractés pèsent toujours fortement. Certaines baisses de remboursements sont toutefois en vue, redonnant des perspectives plus positives.
 

Les dotations de l’Etat sont stables, mais les prélèvements obligatoires du Fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) sont en hausse pour 2020.
 

Aux intempéries de 2018, qui ont eu un impact majeur et encore réel aujourd’hui sur les finances communales, est venue s’ajouter la crise sanitaire liée au Covid-19, qui touchera les collectivités comme les autres acteurs économiques.
 

Dans ce contexte, la politique budgétaire rigoureuse des dernières années va évidemment être poursuivie, avec un suivi très régulier des recettes et dépenses, notamment une maîtrise de la masse salariale. Une analyse financière approfondie est envisagée.
 

Nous nous battons sur chaque dossier pour obtenir des subventions les plus élevées possibles, la salle de l’Albaron et le parc de tri en sont des exemples concrets.
 

Concernant l’exercice budgétaire 2019, il fut riche en actions :

  • Restructuration de la salle de l’Albaron (réfection de la toiture, aménagements intérieurs).
  • Début du raccordement de l’assainissement de Bonneval-sur-Arc, du hameau du Villaron et du Centre La Bessannaise à la station d’épuration de Bessans.
  • Mise en service de l’Espace VTT de Chantelouve sous l’impulsion de la Communauté de Communes Haute-Maurienne Vanoise (CCHMV).
  • Début de la réalisation du nouveau parc de tri communal, comprenant une partie mobile pour les alpages.
  • Vente d’un lot à la zone agricole et artisanale « Pré Carcagne » pour l’installation d’un artisan.
  • Remplacement du câble du téléski du Claret.
  • Améliorations diverses des systèmes de neige de culture.
  • Développement du snowfarming (stockage de neige en vue de la saison suivante).
  • Réalisation du Système de Gestion de Sécurité des remontées mécaniques, document légal obligatoire pour poursuivre l’exploitation.
  • Avancées du dossier de réalisation d’une microcentrale hydrolectrique, sous l’impulsion de la Régie électrique de Bessans et en partenariat avec EDF.
  • Fin du remplacement de la conduite d'eau principale du village et réparation de diverses fuites.
  • Remplacement de compteurs d'eau.
  • Lancement de la vente en ligne des forfaits de ski.
  • Poursuite du renouvellement du parc informatique communal.
  • Poursuite de la refonte de la signalétique, en lien avec l’association "Maison pour le tourisme à Bessans" (plans du village).
  • Travaux de voiries (20 000 €) et marquages au sol.
  • Conclusion du Plan Local d’Urbanisme (PLU).
  • Poursuite des efforts en matière de transports (renfort hiver Bessans-Bonneval et navette vers Avérole en été).
  • Achat de matériels divers nécessaires au bon fonctionnement des services et à la sécurité des agents.
  • Formations diverses des agents.
  • Accueil d’événements d’envergure nationale et internationale, notamment les Championnats du Monde de traineau à chiens.
  • Poursuite de toutes les actions liées au social.
  • Poursuite des améliorations de l’Espace Ludi’lacs et du camping municipal de l’Illaz.
  • Réalisation d’un règlement du cimetière et définition d’un nouvel espace "concessions".


Le budget 2020 est proposé sans hausse de fiscalité. L’ensemble des taux d’imposition resteront identiques à ceux de 2019.
Le recours à un emprunt modéré, d’un montant global de 400 000 €, est envisagé pour la conclusion de gros chantiers en cours et la réalisation de certains projets.

Quelques détails sur les budgets annexes :

  • Concernant le lotissement "Pré Carcagne", si l’extension 4 reste à ce jour bloquée en raison de la présence de zones humides, il reste des lots disponibles dans la partie artisanale. Une vente a été finalisée depuis le début de l’année et des démarches sont en cours pour permettre la vente d’autres lots. Malgré tout, ce dossier mal engagé à l’époque pèse défavorablement et durablement sur le budget communal.
     
  • La Régie électrique a un budget sain et maîtrisé. Les travaux de modernisation seront poursuivis et l’enjeu est de provisionner en vue de la réalisation de la microcentrale hydroélectrique sur le "Ré Bruyant", en partenariat avec EDF.
     
  • Concernant le CCAS, les actions permettant de renforcer les liens entre les générations seront poursuivis dans le même esprit, en notant que les services proposés à l’échelle intercommunale restent fortement utilisés par les Bessanais, nous pouvons nous en réjouir.
     
  • Les remontées mécaniques restent fortement déficitaires. Les recettes espérées ont été amoindries par la crise sanitaire. Malgré tout, on note une amélioration sensible de la subvention d’équilibre communale, qui passe de 185 000 € en 2019 à 135 000 € en 2020. Des investissements seront réalisés sur les enneigeurs et pour rendre plus ludique le domaine alpin.
     
  • Le domaine nordique enregistre un chiffre d’affaires satisfaisant, qui aurait pu être encore plus important si la saison ne s’était pas terminée prématurément. Cependant, les engagements financiers pour du matériel roulant (dameuses et motoneiges) de qualité sont importants. Ils nécessitent une subvention communale de 97 000 €. Une ancienne dameuse a été vendue  et en contrepartie, en privilégiant la location-achat, la Commune n’aura pas d’investissement lourd à réaliser en la matière.
    Le projet d’amélioration de l’offre nordique connaîtra ses premières réalisations. Des investissements sont également prévus pour le renouvellement du matériel de vente et la sécurisation des données, mais aussi l’amélioration des dispositifs d’enneigement (enneigeurs et snowfarming).
     
  • Pour l'eau et l'assainissement, le budget 2020 est équilibré sans subvention communale. La station d’épuration fonctionne parfaitement et nous y réaliserons les travaux de modernisation nécessaires à l’accueil des effluents de Bonneval-sur-Arc, du Centre "La Bessannaise" et du hameau du Villaron, étant entendu qu’ils seront pris en charge intégralement par Bonneval-sur-Arc, avec une partie de subvention de l’Etat. D’autres actions sont prévues : remplacements de vannes et de compteurs, aménagements au lotissement du "Pré de l’Huile", déconnexion du trop plein du Villaron, alimentation de l’aire de loisirs.

Les principales actions inscrites au budget communal 2020 sont les suivantes :

  • Fin des travaux de restructuration de la salle de l’Albaron.
  • Fin de la réalisation du nouveau parc de tri communal.
  • Fin du paiement de la réalisation du Plan Local d’Urbanisme (PLU).
  • Réalisation de l’agrandissement de la "Caberne" de la Lombarde dans le cadre de la lutte contre la prédation du loup.
  • Divers travaux relatifs au patrimoine, faisant notamment suite à la souscription patrimoine réalisée fin 2019 (reconstruction de Notre-Dame-des-Tranchées et des oratoires Sainte Catherine et Saint Ignace, remplacement du diable de la place, rénovation de statues, fin de la rénovation de la chapelle Sainte Anne à La Goulaz).
  • Poursuite des travaux d’enrobés et marquages sur différents secteurs (22 500 €) et aménagements finaux du lotissement du "Pré de l’Huile" (21 500 €).
  • Installation d’un portail sécurisé à l’entrée de l’école, pour répondre aux préconisations de l’Education Nationale.
  • Achat d’un nouveau camion.
  • Remplacement des pneus de la chargeuse et des chaînes du tracteur.
  • Conclusion du projet d’adressage et numérotation, en lien avec La Poste.
  • Améliorations du local médical.
  • Poursuite des efforts dans plusieurs domaines (transports, renouvellement du parc informatique communal, formation des agents…).
  • Accueil d’événements favorisant la notoriété et le rayonnement de Bessans.


Aussi le travail d'étude en vue de réalisations futures sera poursuivi sur plusieurs dossiers, certains étant indispensables pour donner de l’air à l’activité économiques, impulser une dynamique, susciter l’envie d’entreprendre, générer des emplois et attirer de nouvelles personnes : nouvelle zone agricole "Combe du Ribon", construction de lits touristique aux "Conchettes aval", aire de camping-cars à "Lonquart".


Je rappelle la poursuite du soutien au monde associatif à un niveau constant avec 57 200 €, et l’aide à la réfection de toitures en lauzes pour 50 000 € (en fonction des dossiers présentés).


Je tiens à remercier Monsieur Jean Cimaz qui, s’il n’est plus élu désormais, a largement participé à l’élaboration du budget 2020, rejoint pour le conclure par Monsieur Marc Viénot, nouvel élu en charge des finances. Merci également aux élus et aux services, qui apportent leur contribution, ainsi qu’à Madame Karine Subtil et aux services de la Trésorerie de Val Cenis."

Partager cet article

Repost0

commentaires