Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

50 ans de la station de Bessans
Février 2022 - Maurienne TV

 

Agenda

Bessans
30 mars au 2 avril
Championnats de France
Ski de fond & biathlon

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

18 mars 2023 6 18 /03 /mars /2023 20:02
Bessans : un porte-drapeau à l'honneur
Bessans : un porte-drapeau à l'honneur
Bessans : un porte-drapeau à l'honneur
Bessans : un porte-drapeau à l'honneur
Bessans : un porte-drapeau à l'honneur
Bessans : un porte-drapeau à l'honneur
Bessans : un porte-drapeau à l'honneur
Bessans : un porte-drapeau à l'honneur

Avant une cérémonie rassemblant toute la Haute-Maurienne à Val Cenis Lanslevillard, une commémoration de la fin de la Guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc s’est tenue samedi en fin de journée à Bessans.

 

Après un rappel historique et "Les Allobroges", six enfants de l’école du village ont procédé à la lecture du message ministériel.

 

Un diplôme d’honneur de porte-drapeau a ensuite été remis à Lucien Vincendet, qui porte l’étendard en Maurienne et au-delà depuis près de 30 ans. Il avait 20 ans lorsqu’il a été mobilisé, le 1er juillet 1956. En tout, il est resté 28 mois en Afrique du Nord : 4 au Maroc, puis 24 en Algérie. De retour de la guerre, il a ensuite travaillé aux galeries de travaux publics jusqu’en 1964, avant d’intégrer le Parc national de la Vanoise jusqu’à sa retraite en 1996.

 

La commémoration s’est terminée par un dépôt de gerbes, une minute de silence et "La Marseillaise".

Partager cet article
Repost0

commentaires