Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
5, 6 et 7 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessan (Hérault)

Bessans
14, 15 et 16 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessans (Savoie)

Bessans
Mardi 15 août
Festivités de l'Assomption

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 21:03

Les festivités organisées le jeudi 15 août 2013 ont été un véritable succès. Des centaines de personnes ont assisté à la messe et à la procession, puis ont participé aux animations proposées tout au long de la journée. Le stand de restauration tenu par des bénévoles avec le soutien de plusieurs commerçants a également permis de récolter une somme satisfaisante au profit de la Ligue Contre le Cancer.


Ayant été à l’initiative, avec le soutien de Monsieur le Maire, de cette redynamisation des festivités, je ne peux que me réjouir de cette réussite, qui je l’espère en appellera d’autres.

 

Je regrette cependant profondément d’entendre depuis plusieurs jours que j’aurais participé activement aux événements déplorables qui ont émaillé la nuit du 14 au 15 août.

Je m’élève bien évidemment contre ces propos calomnieux et souhaite rétablir la vérité, afin de mettre fin à toute polémique.

 

Le mercredi 14 août, après le tournoi de pétanque, j’ai rejoint les jeunes faisant la fête (dans un très bon esprit) au terrain de football.

Après avoir participé au rangement du matériel sur place, j’ai regagné le centre de Bessans aux alentours de 3h00 du matin, afin de me rendre compte de l’évolution de la situation et de pouvoir estimer le temps nécessaire à la remise en état pour les festivités du lendemain.

 

Auprès des jeunes et de plusieurs Bessanais rencontrés au cours de la nuit, j’ai défendu, comme je l’ai toujours fait, l’idée de ne pas interdire à la jeunesse de faire la fête la veille du 15 août, à condition que cela ne nuise pas à la sécurité et qu’aucune dégradation ne soit à déplorer.


Après avoir constaté des dégradations, j’en ai rendu compte comme convenu à Monsieur le Maire et à plusieurs membres du Conseil municipal, afin que les employés communaux puissent être prévenus et se tiennent prêts à intervenir tôt le matin.


Rentré à 4h00 du matin, je suis revenu sur la place dès 8h00 pour prendre part à la mise en place des festivités.


Que certains se permettent d’affirmer que je suis l’un des auteurs des dégradations relève de la diffamation.

Toute personne censée ne peut croire un seul instant que j’ai pris part à ces actes de vandalisme, quelques heures seulement avant de coordonner la journée festive du 15 août.

 

Plutôt que d’alimenter des rumeurs totalement fantaisistes dans l’unique but de me nuire, certaines personnes feraient bien de surveiller leurs enfants et de s’investir autant que je l’ai fait dans la sensibilisation des jeunes. Une large majorité des jeunes sont réceptifs à cette sensibilisation, notamment au sein du Club des Jeunes (qui est trop souvent accusé à tord).


Avec la présence des gendarmes dans la nuit, des images de caméras de vidéosurveillance et les témoignages de plusieurs Bessanais, Monsieur le Maire a connaissance de noms désignant des personnes ayant de fortes probabilités d'avoir participé aux dégradations du 14 août, ainsi qu’à la casse d’un phare clignotant d’un bus de la société « Trans Savoie » lors de la journée du 15 août. Il lui appartient désormais d’engager toutes les procédures qu’il jugera nécessaires.


Personnellement, je continuerai avec force et détermination à œuvrer pour le développement de Bessans. Je poursuivrai le dialogue avec les jeunes et j’encouragerai ceux qui savent faire la fête intelligemment à dénoncer les auteurs de dégradations, afin de rompre la « loi du silence » qui prévaut trop souvent dans ce type de situation, et qui porte malheureusement préjudice au village et à l’ensemble des Bessanais.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Mes infos
commenter cet article

commentaires

Bessans 25/08/2013 12:02

Tu n'est pas encore maire !! Doucement avec les chevilles qui enfle. Pour moi si tu a rejoint les jeune tu en fait partis tu savait tres bien qu'il aller respecter la tradition !

Jérémy TRACQ 26/08/2013 18:53



La première chose que je peux dire sur ce type de commentaire, c'est qu'il est anonyme et qu'il est donc tellement facile de dire les choses sous couvert d'anonymat ! J'aurais aimé qu'il y ait un
minimum de courage...


Mais pour rester dans le sujet, je vais quand même répondre :


Oui je savais que les jeunes allaient "respecter la tradition" en faisant la fête... et j'ai été très content de faire la fête avec eux...


Seulement, la tradition du 14 août n'est pas de casser, dégrader... J'en déduis donc que ce commentaire vient d'une personne qui ne connait malheureusement pas la tradition de Bessans.


Personnellement, j'étais avec les jeunes, mais avec les nombreux jeunes qui n'ont rien dégradé du tout et ont fait la fête dans un bon esprit... Et je regrette qu'un petit groupe de casseurs
donne une mauvaise image de ces jeunes du village.


Et pour compléter, il n'y a pas que le 14 août que certains font n'importe quoi et donnent une image déplorable de Bessans.


Je ne suis en effet pas maire, j'essaie juste de faire avancer mon village positivement. Et je compte bien continuer à le faire, en espérant que chacun y mette du sien en évitant des dégradations
inutiles...



Daniel BONNERAVE 20/08/2013 22:21

Bonjour,
N'étant que Bessanais quelques semaines par an, je trouve qu'il y a une dérive s'éloignant de la quiétude à BESSANS. Une preuvre, hier en rentrant de randonnée avec mes petits enfants , nous avons
failli être percuté, par deux jeunes au volant d'une vieille FIAT 500 sur le chemier qui raméne de la Goulaz, là où il traverse les pistes de roller.
Scandaleux et inconscient

Jérémy TRACQ 21/08/2013 01:28



Bonjour,


J'ai bien pris connaissance de votre message, qui ne m'étonne guère quand on connaît l'attitude de certains au volant de leur véhicule.


La mairie cherche actuellement à ramener davantage de sérénité et de mettre fin aux dérives, qui ne sont le fait que d'une petite minorité, qui porte malheureusement préjudice à une large
majorité.


Cordialement.



dan roue 20/08/2013 16:14

bravo les QUAND DIRA TON aBESSANS vont tres vite et TOUJOURS DEFFORMES Cest pire qu a MARSEILLE

Jérémy TRACQ 21/08/2013 01:25



Et oui malheureusement, c'est pour cela qu'il faut savoir rétablir la vérité quand c'est nécessaire...