Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 13:15

Interview-Horizons-sauvages---2011.jpgLa 6ème édition du festival « Horizons sauvages » est terminée. Pendant huit jours, Bessanais et vacanciers ont découvert l’exposition des clichés de plusieurs photographes. Ils ont également participé à diverses animations programmées autour de la photo et de la nature. En clôture du festival, le palmarès des exposants déterminé par le vote du public a consacré Gilles Galand pour son exposition « Inde, pays du Tigre ». Il a devancé David Marlien pour ses clichés réalisés au Costa Rica et Alexandre Deschaumes qui exposait des moments immortalisés en Islande.

 

Interview croisée des deux premiers classés du palmarès 2011…

 

 

D’où vient votre passion pour la photographie ?

 

Gilles Galand : Passionné par la vie animale depuis mon plus jeune âge, attiré par les espaces sauvages, je profitais de chaque occasion pour partir seul explorer cette nature qui m’environnait. Plus tard, mon père qui pratiquait déjà la photographie a attisé ma curiosité aves ses images. Il y a 34 ans maintenant, avant mon départ pour le service militaire, j’ai fait mes armes en photographie animalière entre Lanslebourg et Bonneval-sur-Arc.

 

David Marlien : Depuis tout petit, mes parents m’entraînent avec eux à la découverte de cette nature sauvage de plus en plus menacée. Cette sensibilité grandissante, je me suis récemment pris au jeu à la photographier et à partager mes observations avec le plus grand nombre.

 


Une anecdote sur votre exposition mise en place à Bessans ?

 

G.G. : Il me semble tenir l’anecdote la plus imprévisible qui soit : revenir sur les lieux de mes débuts en photographie en tant qu’exposant !

 

D.M. : Aujourd’hui j’ai la chance de pouvoir présenter un travail réalisé au Costa Rica. J’ai été frappé par ce pays qui possède une très grande biodiversité.

 


Pour vous, la Haute-Maurienne est un endroit idéal pour les photographes ?

 

G.G. : Comment ne pas conclure en attestant que la Haute-Maurienne est un endroit idéal pour les photographes ? Diversité des milieux, beauté des paysages, richesse de la faune et de la flore, lumières variées… et depuis quelques temps le retour sur ses terres de l’emblématique « Canis Lupus » : le Loup.

 

D.M. : Le festival « Horizons Sauvages » répond pleinement à mes attentes de partage et me permet de mettre en valeur mes images dans la très belle salle de l’Albaron. Exposer à Bessans, c’est aussi profiter d’un cadre somptueux où la faune et la flore ne manquent pas. En somme, un endroit des plus adaptés pour quiconque souhaite les découvrir, les observer et pourquoi pas les photographier ?!

 

 

Propos recueillis en collaboration avec Fabien LeBourg

Photos : Fabien LeBourg

Partager cet article

Repost0

commentaires