Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

50 ans de la station de Bessans
Février 2022 - Maurienne TV

Mourramondo 2022
Juin 2022 - TF1

Agenda

Bessans
2 et 3 juillet 2022
Marche Nordique des Alpes

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 23:36

A.Ayew---Nancy-OM.jpgMalgré quelques passages à vide, l'Olympique de Marseille s'est imposé sur le terrain synthétique de l'AS Nancy-Lorraine (2-1), grâce à un doublé du Ghanéen André Ayew. Une nouvelle victoire qui permet aux Marseillais de conforter leur place sur le podium. Il semble acquis que le titre se jouera entre Lille, Rennes, le PSG, l'OM et l'OL.

 

Face à une équipe qui se bat pour le maintien, l'OM partait logiquement favori. Une logique à relativiser au vu des prestations parfois médiocres livrées par les hommes de Didier Deschamps depuis le début de l'année 2011. Ajoutons à cela qu'il est toujours difficile de s'imposer à l'extérieur sur une pelouse en synthétique comme celle de Marcel-Picot.

 

DD avait décidé d'aligner Loïc Remy seul en pointe, laissant ainsi Brandao sur le banc. M'Bia suppléait Cissé en milieu défensif. L'arrière-garde était donc composée de Kaboré à droite (Fanni, de retour de blessure était resté à Marseille), Diawara et Heinze dans l'axe et Taiwo à gauche. Valbuena, qui n'a pas encore 90 minutes dans les jambes, était préservé, ce qui offrait à Abriel une chance de s'illustrer.

 

Les Marseillais débutèrent la partie par le bon bout. D'entrée, Loïc Remy chauffait les gants de Grégorini d'une frappe puissante dans un angle fermé. Combinant bien, l'OM semblait techniquement bien supérieur à son adversaire. Et l'ouverture du score fut toute proche lorsqu'André Ayew, bien lancé dans la profondeur par Benoît Chyrou, se présenta seul face au portier nancéein. Malheureusement, sa frappe fut sortie du pied alors que le but semblait grand ouvert.

On pensa alors qu'Ayew allait accuser le coup de cette opportunité raté.

 

Ce fut d'abord tout l'OM qui se mit à reculer. Loupant de nombreuses relances et concédant trop de coup-francs, la défense olympienne finit par céder. Féret, sur le côté, se joua de Kaboré, trop laxiste au marquage, avant de repiquer dans l'axe et de tromper Mandanda d'une frappe à mi-hauteur dans le petit filet.

 

Les Olympiens accusèrent le coup jusqu'aux ultimes minutes de la première période. C'est le moment que choisit Ayew pour débuter son récital. Sur un corner repoussé, Lucho tentait une frappe, contrée par la défense puis stoppée par Remy. En hauteur, M'Bia déviait pour Ayew, qui de près offrait l'égalisation.

 

1-1 à la mi-temps, un score logique sur l'ensemble de la première période, mais toutefois bien payé pour les Marseillais vu leur dernière demi-heure.

 

Peu après le retour des vestiaires, Hilton, qui n'avait plus joué depuis le mois de septembre, remplaça Stéphane M'Bia, blessé. L'écatombe se poursuivit quand Remy dut à son tour céder sa place au jeune Jordan Ayew, le frère du futur héros du soir.

 

La deuxième période fut équilibrée, avec toutefois beaucoup moins d'intensité. Malgré l'entrée de Valbuena, l'OM semblait devoir concéder le match nul. La fougue d'André Ayew ne suffisait pas à faire la différence... jusqu'à la 87e minute ! Servi côté gauche, le jeune attaquant de 21 ans s'extirpait du marquage de deux joueurs et s'enfonçait dans la surface, le long de la ligne de but. Son centre appuyé à ras de terre était repoussé par Grégorini sur... A.Ayew lui-même, qui n'avait plus qu'à ouvrir son pied pour conclure.

 

Marseille repart de Lorraine avec 3 points et une quatrième victoire consécutive en Ligue 1 ! S'ils sont toujours troisièmes au classement, les coéquipiers de Steve Mandanda reviennent à 1 point de Lille, tenu en échec par Lyon (1-1). Rennes, vainqueur de Lens (2-0) est co-leader. Le Paris-Saint-Germain, qui semblait se diriger vers une victoire facile face à Toulouse, a finalement du lutter jusqu'au bout pour l'emporter (2-1). La mauvaise opération comptable est  pour Lyon, même si un match nul à Lille ne peut pas être considérée véritablement comme une contre-performance. Les Lyonnais sont tout de même légèrement décrochés.

 

En bas de tableau, Monaco, Lens et Arles-Avignon, incapables de l'emporter, restent reléguables. Auxerre, corrigé à Bordeaux (3-0), est tout près de la zone rouge.

 

Si l'OM peut compter sur ses individualités, à l'image d'Ayew ce soir ou de Gignac à Sochaux, la fin de saison s'annonce radieuse !

 

Le seul point noir vient une nouvelle fois des blessures. L'infirmerie se remplit puisqu'après Gignac et Fanni, Remy et M'Bia ont été touchés. Leurs blessures ne semblent heureusement pas trop sérieuses. On l'espère car avec le Championnat, le match retour de Champions League face à Manchester United et la finale de la Coupe de la Ligue face à Montpellierfin avril, l'OM aura besoin de tout son effectif pour remplir ses objectifs.

 

 

Classement après 25 journées :

 

1 - Lille (46 pts +19)

2 - Rennes (46 pts +12)

3 - OM (45 pts +15)

4 - PSG (44 pts +14)

5 - OL (42 pts +14)

...

16 - Nancy (28 pts -14)

17 - Auxerre (26 pts -4)

18 - Monaco (25 pts -3)

19 - Lens (24 pts -16)

20 - Arles-Avignon (11 pts -32)

 

 

Dimanche 6 mars, l'OM accueillera Lille, leader du Championnat, pour le choc de la 26e journée (match à suivre en direct sur Canal + à 21h00)

 

 

Résumé du match Nancy -OM 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires