Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 15:11

OM---Montpellier---2013--2-.JPGUne nouvelle fois battu en Ligue des Champions mardi, l'Olympique de Marseille s'est imposé à domicile (2-0) face à Montpellier pour le compte de la 15e journée de Ligue 1.

 

Décidément, l'OM 2013-2014 n'est vraiment pas taillé pour l'Europe. Face aux adversaires redoutables que sont Arsenal, Dormtund et Naples, les hommes d'Elie Baup ne font pas le poids. Mardi sur la pelouse d'Arsenal, les Marseillais ont subi la loi des Anglais et mesuré une nouvelle fois le fossé qui les sépare du très haut niveau mondial.

 

Un but encaissé dès l'entame de match a douché les espoirs olympiens d'accrocher enfin un point dans ce groupe très compliqué. Tout au long de la partie, les Phocéens ont eu du mal à se créer des occasions et ont fini par encaisser un deuxième but. Mandanda a en plus stoppé un penalty qui aurait pu corser l'addition.

 

Avant de dire adieu à l'Europe, pour ne pas finir avec un zéro pointé, l'OM devra réaliser un grand match face à Dortmund, finaliste de la dernière Champions League et qui jouera sa qualification pour les huitièmes de finale. Rien de très évident...

 

Vendredi soir, l'accueil de Montpellier en Championnat sonnait donc comme le retour aux "affaires courantes" à ne rater sous aucun prétexte. Et les Marseillais ont répondu présent.

 

Malgré la faiblesse d'un Valbuena chaque année "carbonisé" par l'accumulation des matchs en fin d'automne, Payet et Thauvin ont animé avec brio le secteur offensif.

 

Le premier a régulièrement pris en défaut la défense adverse avant d'être fauché en pleine course.

 

Et c'est sur un centre d'Abdallah que Dimitri Payet parvint à transmettre à Florian Thauvin, dont la frappe instantanée ne laissa aucune chance au gardien adverse.

 

A la mi-temps, l'avantage au score était largement mérité. Mais la suite de la rencontre fut plus compliquée, avec un OM un peu fatigué et qui a du défendre chèrement son avantage au score.

 

Il fallut attendre les arrêts de jeu pour voir Khalifa, entré peu de temps auparavant, contrôler et enrouler une frappe en finesse entre les jambes du défenseur et hors de portée du portier héraultais.

 

Avec ce succès, le troisième de suite en Ligue 1 après ceux acquis face à Sochaux et Ajaccio, l'OM tente de s'accrocher au trio de tête (PSG, Lille, Monaco) qui ne lâche rien et sera très dur à rattraper. Mais la saison est encore longue...

 

Dès mardi, l'OM se rendra à Lille pour le compte de la 16e journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur Canal+ Sport à 19h00).

 

Résumé du match OM - Montpellier

Ligue 1 - 15e journée

29 novembre 2013


 

Partager cet article

Repost0

commentaires