Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 17:41

Drogba---Cote-d-Ivoire.jpgGrande favorite de la Coupe d'Afrique des Nations, la Côte d'Ivoire a chuté en finale à Libreville (Gabon) face à une équipe de Zambie aussi modeste qu'étonnante (0-0, 8-7 TAB). Didier Drogba, l'idôle du pays et surtout l'un des meilleurs attaquants du monde, risque fort de terminer sa carrière sans le moindre trophée remporté avec l'équipe nationale.

 

Cela fait dix ans que la Côte d'Ivoire fait figure de chef de file des pays africains dans le monde du football. Dix ans qu'emmenée notamment par Didier Drogba, Kolo Touré, Yaya Touré, Kader Keita ou encore Gervinho, elle est à la recherche d'une consécration sur la scène continentale ou internationale.

 

Pourtant, alors que la fin du cycle approche, cette génération exceptionnelle risque fort de ne conserver pour l'éternité un palmarès vierge.

 

En 2006, 2008 puis 2010, on croyait les "éléphants" en mesure d'imposer leur loi sur les terrains africains. Mais à chaque fois, ils furent éclipsés par une équipe d'Egypte flamboyante et plus que jamais à ce jour en tête du nombre de trophées soulevés.

 

Alors en 2012, pour ce qui devrait être l'ultime chance pour Drogba et certains de ses coéquipiers de briller, on n'osait plus annoncer la Côte d'Ivoire comme "l'épouvantail" absolu qu'il serait très dur de renverser.

 

Pourtant, après un premier tour serein face au Soudan, au Burkina Faso et à l'Angola, et des victoires séduisantes contre la Guinée équatoriale en quart de finale (3-0) et le Mali en demi-finale (1-0), la victoire finale est réapparue comme une évidence.

 

D'autant plus car en face, la Zambie semblait déjà avoir réalisé un parcours exceptionnel, en éliminant notamment le Sénégal dès la phase de poules et le Ghana des frères Ayew en demi-finale.

 

Mais l'impensable s'est produit ! Au terme d'une rencontre où chaque équipe a eu sa chance, bien que la domination globale fut logiquement ivoirienne, la séance de tirs aux buts vint départager les deux nations, à égalité 0-0.

 

Après 7 premiers tirs réussis de part et d'autre, l'Ivoirien Kolo Touré échoua face à Mweene. Heureusement pour lui, Kalaba pour la Zambie rata le cadre, redonnant espoir à Drogba et sa bande.

 

Mais juste après, Gervinho, qui ne semblait pas très disposé à assumer ses responsabilités, échoua à son tour. C'en était trop pour espérer remporter le titre.

 

Sunzu prit Barry à contre-pied, envoyant la Zambie, qui remporte pour la première fois la Coupe d'Afrique des Nations, au paradis.

 

Tout un symbole, quand on sait qu'il y a dix-neuf ans, le 27 avril 1993, c'est à Libreville que l'ensemble de l'équipe nationale de Zambie, en route pour disputer une rencontre face au Sénégal, avait péri dans le crash de son avion. Seul le capitaine, retenu par son club et contraint de se rendre au Sénégal par ses propres moyens, avait échappé à la tragédie.

 

Pour Drogba, la frustration est immense. Il se remémorera sans doute longtemps la 70e minute. Fidèle à la malédiction qui pèse sur les grands joueurs, l'ancienne star de l'OM expédia au-dessus du but un pénalty qui aurait très certainement permis aux siens de remporter le match.

 

S'il veut avoir une nouvelle chance de laisser une trace indélébile dans l'histoire du footbal ivoirien, il ne lui reste qu'à prolonger son aventure internationale jusqu'en 2014. Il aura alors 36 ans !

 

La victoire de la Zambie est aussi celle d'un Savoyard !

 

Herve-Renard.jpgLe titre remporté par la Zambie propulse un entraîneur français au palmarès de la prestigieuse Coupe d'Afrique des Nations. Hervé Renard, né à Aix-les-Bains, est en effet le sélectionneur, certes méconnu, de l'équipe nationale.


Après avoir notament évolué à l'AS Cannes au poste de défenseur dans les années 80, Hervé Renard a entraîné la Zambie de 2008 à 2010, puis l'Angola et le club algérien de l'US Alger. Sollicité par le Président de la fédération, il avait retrouvé le banc de la Zambie en novembre, soit deux mois avant de remporter la CAN.

 

 

Résumé Côte d'Ivoire - Zambie

Finale de la CAN 2012

12 février 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires