Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
5, 6 et 7 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessan (Hérault)

Bessans
14, 15 et 16 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessans (Savoie)

Bessans
Mardi 15 août
Festivités de l'Assomption

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 23:26

Macelo Bielsa - octobre 2014L'Olympique de Marseille réalise un début de saison exceptionnel. Libéré d'obligations européennes réputées pour générer une grosse débauche d'énergie, les Marseillais sont confortablement installés en tête du Championnat après 10 journées avec 25 points sur 30 possibles. Une dynamique positive que l'OM doit avant tout à un homme : son entraîneur argentin Marcelo Bielsa.


Difficile pour moi de trouver le temps d'écrire sur l'OM depuis la reprise de la saison de football. Mais pour autant, impossible actuellement de louper un match des Phocéens tellement c'est un plaisir de les voir jouer. On peine à croire que l'équipe qui domine avec une aisance déconcertante le Championnat de France est quasiment identique à celle qui ne parvenait pas à accrocher une qualification européenne il y a encore cinq mois.


L'équipe de l'OM a changé, pas de joueurs (ou très peu), mais d'état d'esprit. L'arrivée à la tête de l'équipe de Marcelo Bielsa, surnommé "El Loco" (le fou) en raison de son tempérament hors du commun parfois excessif, semble transcender les joueurs à chacune de leurs sorties.


L'été n'avait pas été totalement insipide sur le front des transferts. Mais voir arriver Alessandrini, Doria, Batshuayi, Barrada et le jeune Alef n'avaient pas de quoi faire rêver les foules, d'autant plus avec les départs de Valbuena, Lucas Mendès et Amalfitano, entre autres.


Après deux premières rencontres difficile à Bastia (3-3), puis à domicile face à Montpellier (défaite 2-0), la première victoire arrachée sur la pelouse de Guingamp (1-0) a sonné comme un véritable déclic.

Sous l'impulsion d'un Gignac au top de sa forme et déjà auteur de 10 buts en Ligue 1 en autant de journées (meilleur buteur), les "ciel et blanc" viennent d'enchaîner une série de huit victoires consécutives, avec au passage quelques scores fleuves face à Nice (4-0), Rennes (3-0) et Reims (5-0). Huit victoires consécutives en Ligue 1, c'est un record égalé pour l'OM, réalisé deux fois par le passé en 1937 et en 1999.


Il y a deux ans, l'OM avait aussi réalisé un début de saison satisfaisant sur le plan comptable. Seulement, chaque succès était acquis dans la douleur et avec un niveau de jeu très fragile. Cette saison, le public se régale et chaque match semble constituer une nouvelle progression dans le niveau de jeu d'une équipe en pleine confiance.


Le onze-type aligné depuis le début de saison est pourtant intégralement constitué de joueurs déjà présents au club en 2013-2014. Mais tous ont élevé leur niveau de jeu.


Mandanda a retrouvé son état de grâce dans les buts.

 

N'Koulou est solide derrière, associé à un Morel métamorphosé depuis son replacement dans l'axe de la défense.


Mendy et Dja Djé Djé sont aussi sereins derrière que percutants devant.


Au milieu, le duo Imbula-Romao réalise un gros travail, le jeune international français donnant enfin sa pleine mesure.


Et le trio chargé d'alimenter Gignac en balles de buts est impressionnant avec A.Ayew de mieux en mieux physiquement, Payet que l'on ne reconnait plus par rapport à la saison dernière, et Thauvin qui se bat même s'il n'est pas toujours en réussite.


Les joueurs qui rentrent fréquemment (Alessandrini, Lémina, Barrada...) font leur job et maintiennent ainsi tout le groupe sous pression.


Bref, tout va bien à Marseille, sous la houlette d'un entraîneur pour qui chaque détail compte, qui ne laisse rien au hasard et étudie méticuleusement tous les aspects d'un match et tous les défauts de l'adversaire.


Avec Bielsa, chaque joueur est concerné par la récupération du ballon et est chargé d'apporter le danger devant puis de se replacer rapidement derrière. Ce jeu en pressing très haut nécessite une forme physique parfaite, fruit d'un travail intensif à l'entraînement.


Pour autant, si l'OM compte sept points d'avance sur ses principaux rivaux après dix journées, notamment sur le PSG, grand favori de la Ligue 1, il n'y a aucune raison de s'enflammer. Car la saison est encore longue et l'OM va devoir affronter dans les semaines à venir des adversaires sérieux (Lyon, PSG, Lille, Monaco).


Sur le plan du jeu collectif, aucune raison que les bonnes choses montrées jusqu'à présent s'évaporent soudainement. Mais l'inconnue reste pour l'instant de savoir si physiquement, les Olympiens sont en mesure de tenir le rythme tout au long de la saison.


Si c'est le cas, alors le stade Vélodrome (tout neuf et qui vient de battre son record absolu d'affluence avec près de 62 000 personnes pour assister à la rencontre face à Toulouse (2-0)), n'a pas fini de chavirer de bonheur !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires