Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 22:25

OM---PSG---octobre-2012.jpg

L’Olympique de Marseille et le Paris-Saint-Germain ont fait match nul (2-2) en match de clôture de la 8e journée de Ligue 1. Gignac et Ibrahimovic ont tous deux inscrit un doublé. L’OM reste leader avec 3 points d’avance sur son rival et 4 sur l’Olympique Lyonnais.


Depuis 1994, on attendait un vrai « Clasico » opposant deux équipes bien placées en Championnat. Alors quand le leader du classement accueillait son dauphin, on espérait un grand match.


Cela a été le cas pendant 45 minutes de folie où les deux attaquants se sont largement illustrés.


Gignac a frappé le premier. Suite à une bonne passe en profondeur, il a su prendre le dessus sur Jallet et frapper entre ses jambes dans le petit filet opposé, hors de portée de Sirigu.


Mais quelques minutes plus tard, c’est un Vélodrome en ébullition que Zlatan s’est chargé d’éteindre.


D’abord à la réception d’un corner en prenant le dessus sur N’Koulou pour crucifier Mandanda. Ensuite sur un coup-franc des 30 mètres incroyable, même si pour le coup, le placement de Valbuena dans le mur n’est pas irréprochable.


Fort heureusement, « petit vélo » allait rapidement se remobiliser pour déposer un corner parfait sur la tête de Gignac, pour un but rappelant un peu celui de Basile Boli un jour de mai 1993.


Après une première mi-temps d’une telle intensité, on pouvait légitimement se demander si les 22 acteurs allaient être en mesure de tenir un tel rythme en seconde période.


Malheureusement, la fatigue s’est fait sentir et la partie a nettement baissé en intensité. Peu d’occasions à noter, si ce n’est quelques opportunités pour Gameiro, entré en jeu à la place d’un Pastore transparent, et André Ayew.


Au final, ce résultat est plutôt satisfaisant pour l’OM, qui a montré de bien meilleures choses dans le jeu que son adversaire. Sans son attaquant vedette, les Parisiens auraient sans aucun doute perdu cette rencontre. Car hormis Ibrahimovic, aucun joueur de la capitale ne peut se réjouir d’avoir réalisé une belle prestation. Pour écraser la Ligue 1 et briller en Ligue des Champions, le PSG a encore du travail.


Côté OM, on peut surtout souligner la performance une nouvelle fois très aboutie de Valbuena, véritable accélérateur du jeu marseillais. La prestation d’ensemble des Phocéens est prometteuse pour la suite de la saison. Ceux qui disaient jusque là que l’OM n’était capable de briller que face à des équipes de fin de tableau en ont pour leur frais.


Désormais, place à la trêve internationale. Le Championnat reprendra ses droits après la mi-octobre.


L’OM se déplacera sur la pelouse de la lanterne rouge Troyes le dimanche 21 octobre (match à suivre en direct sur Canal+ à partir de 21h).

 

Résumé du match OM - PSG

Ligue 1 - 8e journée

7 octobre 2012

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires