Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
5, 6 et 7 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessan (Hérault)

Bessans
14, 15 et 16 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessans (Savoie)

Bessans
Mardi 15 août
Festivités de l'Assomption

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 23:07

OM---Le-Havre.jpgRapidement mené par Le Havre (L2), l’Olympique de Marseille s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France après prolongations (2-1). Marseille reste en lice sur tous les tableaux.


Un match de Coupe face à une équipe réputée plus faible est toujours compliqué à gérer. Le « petit » n’a rien à perdre et ne doit pas avoir de regrets. Le « gros » a lui le souci de ne pas paraître ridicule et d’éviter les blessures en cas de qualification facile.


Au final, au stade actuel des 16e de finale, seul le résultat compte dans le cas où la logique est respectée. Ce fut le cas ce soir au stade Vélodrome. Pour l’OM, le principal est acquis. Mais avec de grandes difficultés…


Avec une équipe composée à la fois de titulaires habituels comme Mandanda, Valbuena ou N’Koulou, et de remplaçants tels que Traoré ou Sabo, Didier Deschamps affirmait son ambition de voir les siens poursuivre leur parcours en Coupe de France.


Pourtant, tout commençait très mal puisque dès la 5e minute, l’espoir capverdien Ryan Mendes refroidissait le stade d’une frappe dans le petit filet.


L’OM releva rapidement la tête et débuta un siège constant du but adverse, sans succès.


Il fallut attendre le milieu de la seconde période pour voir Marseille trouver la faille par le revenant Brandao, parfaitement servi sur la tête par Amalfitano.


On pensait que Marseille avait alors fait le plus dur. Et pourtant l’élimination passa tout près. Un premier frisson parcourut le stade lorsque Mendes se présenta devant Mandanda. Un duel heureusement remporté par « Il fenomeno » !


Quelques minutes plus tard, le même Mendes déborda sur le côté avant de servir Bonnet, seul face au cadre. Mais le joueur rata la cage… Second gros frisson, heureusement sans conséquence.


Le Havre allait regretter ces occasions gâchées lors de la prolongation.


Amalfitano, très présent tout au long du match, d'une frappe des 25 mètres, trouva l’ouverture.

 
Les Havrais allaient jeter leurs dernières forces dans la bataille et à la suite d’un corner qui aurait pu permettre à Placide, le gardien monté aux avant-postes, de réaliser un exploit, les Olympiens enfoncèrent le clou face à une défense forcément désorganisées, par l’intermédiaire de Rémy.


Ce soir, Marseille a eu très chaud mais l’essentiel est là !

 

Seul bémol : Lucho et Mbia sont sortis sur blessure... Un casse tête pour DD avec les joueurs absents partis à la CAN.

 


Huitièmes de finale : l’OM face à une CFA


Le tirage au sort des huitièmes de finale de la compétition a été réalisé par Hatem Ben Arfa peu de temps avant la rencontre entre Marseille et Le Havre.

L’attaquant français n’a pas été trop dur avec ses anciens partenaires en leur réservant un déplacement chez les amateurs de Bourg-Péronnas (CFA). Il faudra tout de même se méfier de cette équipe habituée aux parcours héroïques en Coupe de France et qui a sorti Ajaccio (L1) samedi.

Le grand choc opposera Lyon à Bordeaux.

 

Le tirage au sort complet des 8e de finale de la Coupe de France

Tirage-8e-Coupe-de-France---2012.JPG

Résumé du match OM - Le Havre

22 janvier 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires