Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

50 ans de la station de Bessans
Février 2022 - Maurienne TV

Mourramondo 2022
Juin 2022 - TF1

Agenda

Bessans
2 et 3 juillet 2022
Marche Nordique des Alpes

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 14:30

Manificat---Vittoz---mars-2011.jpgQuelques jours après des Mondiaux difficiles en Norvège, les Français ont relevé la tête lors de la poursuite de Lahti (FIN). Maurice Manificat et Vincent Vittoz ont terminé 2e et 3e, juste derrière le Suisse Dario Cologna.

 

On attendait une réaction des fondeurs français après leurs contre-performances à Oslo... On a été servi ! Le jeune Maurice Manificat et l'expérimenté Vincent Vittoz sont tous deux montés sur le podium. C'est la deuxième fois dans l'histoire du fond tricolore que cela se produit, après Jean-Marc Gaillard et le même Manificat en février en Russie.

 

Si les Bleus n'ont rien pu faire dans le finale face au Suisse, qui devrait remporter sans souci le classement général de la Coupe du monde, ils ont en revanche bien résisté à la concurrence dans le final.

 

Manificat signe son conquième podium en Coupe du monde, tandis que Vittoz se rassure après une saison plombée par préparation chaotique (blessure aux adducteurs en début d'hiver).

 

Cologna a donc fait un grand pas vers le titre final, profitant de l'impasse sur l'étape faite par le Norvégien Petter Northug, qui pourrait bien regretter son choix.

 

Après le sprint dimanche, les finales se disputeront à partir de mercredi en Suède.

Partager cet article
Repost0

commentaires