Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

50 ans de la station de Bessans
Février 2022 - Maurienne TV

Mourramondo 2022
Juin 2022 - TF1

Agenda

Bessans
2 et 3 juillet 2022
Marche Nordique des Alpes

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 13:50

Le Dauphiné Libéré rapporte sur son site Internet que les gérants de la pizzéria située dans le quartier des Nouvelles Arcades à Saint-Jean-de-Maurienne ont été violemment agressés ce samedi matin.

 

L'incident s'est produit aux alentours de 10h30. Les deux restaurateurs, père et fils, étaient semble-t-il en train d'installer leur terrasse quand plusieurs personnes armées de barres de fer et de battes de base-ball ont surgi de deux voitures.

 

Les agresseurs ont violemment frappé au corps et à la tête les deux victimes, avant de repartir sans que personne n'ait pu intervenir.

 

Immédiatement alertée, la gendarmerie a procédé au recueil de plusieurs témoignages et espère retrouver rapidement les auteurs des faits.

 

Selon le Dauphiné Libéré, cette agression pourrait faire suite à un incident survenu jeudi soir au sein de l'établissement entre plusieurs clients. Les gérants n'avaient cependant rien à voir avec l'affaire.

Partager cet article
Repost0

commentaires