Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 17:07

Palais-Bourbon.jpgLes 10 et 17 juin, les Français sont une nouvelle fois appelés aux urnes, pour y choisir leurs représentants à l’Assemblée Nationale. 577 députés seront élus, représentant autant de circonscriptions.


Un nouveau combat commence, celui des élections législatives. Moins symbolique que la présidentielle, il est pourtant tout aussi important pour la France : du résultat dépendra la composition du gouvernement et l’application d’un programme de gauche ou de droite.


Une cohabitation d’un Président de gauche avec une Assemblée de droite n’est absolument pas exclue.


Et pour cause : avec 51,62% des suffrages, François Hollande n’a pas obtenu la large victoire espérée. L’élection présidentielle est perdue certes, mais elle semblait gagnable.

L’écart entre droite et gauche reste limité et rien n’indique un basculement clair à gauche de la France. L’Assemblée Nationale est aujourd’hui à droite, assez clairement. Un relatif statut quo serait donc profitable à cette dernière.


Difficile de mesurer le poids de la crise et celui de l’anti-sarkozysme dans cette défaite à la présidentielle. Il y a tout de même fort à parier que le rejet de Nicolas Sarkozy a été déterminant ! Précisons en plus que Sarkozy s’est présenté à sa propre succession après un exercice plein du pouvoir, sans cohabitation, et que jamais un président n’a été réélu dans ce contexte.


L’UMP a en plus un argument de poids, et inédit : la France veut-elle laisser la quasi-totalité des pouvoirs à la gauche ?

L’Etat socialiste est proche : Présidence de la République, Sénat, 21 régions sur 22, majorité des départements, majorité des grandes villes. Seule l’Assemblée Nationale reste à droite et permettrait un certain équilibre des pouvoirs.

 

La France veut-elle vraiment un programme de gauche ou voulait-elle simplement le départ d’un président de droite ? Réponse dans quelques semaines.


L’Assemblée Nationale ne sera en tout cas pas facile à faire basculer pour la gauche. Les rapports de force semblent ouverts, et le débat d’idées s’annonce passionnant.

 


En Savoie, la mobilisation est en route


Dominique Dord (1e circonscription), Hervé Gaymard (2e circonscription), Pierre-Marie Charvoz (3e circonscription) et Christiane Brunet (4e circonscription) mèneront campagne pour rester ou entrer au Palais Bourbon.


Tous ont des chances raisonnables de l’emporter et de confirmer ainsi la tendance à droite du département. Il faudra pour cela une mobilisation massive des électeurs pour confirmer les scores favorables à la droite lors de la présidentielle.

 

 

"Il n'y a qu'une réponse à la défaite, et c'est la victoire". Winston Chruchill

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Actualité
commenter cet article

commentaires