Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 14:27

Premier grand événement cycliste de l'année, Paris-Nice se dispute du 6 au 13 mars sur les routes de France. L'Allemand Tony Martin est particulièrement attendu. Il aura face à lui plusieurs cadors comme Franck Schleck, Alexandre Vinokourov ou Luis Leon Sanchez. Côté Français, Sylvain Chavanel pourrait se mettre en évidence.

 

6 mars - Etape 1 - Houdan-Houdan : Le Belge Thomas De Gendt de l'équipe Vacansoleil, est le premier leader de ce Paris-Nice 2011. Il devance la Français Jérémy Roy (FDJ) au sprint après une échappée d'une trentaine de kilomètres. Alors que l'on attendait un sprint massif, le peloton est revenu sur les talons des hommes de tête sans toutefois pouvoir les "avaler" dans la dernière ligne droite.

 

7 mars - Etape 2 - Montfort-Amilly : Sans aucune difficulté majeure, taillée pour les sprinteurs, l'étape s'est logiquement conclue par une arrivée massive. Le Néo-Zélandais Greg Henderson l'a emporté, devant Matthew Goss et Denis Galimzyanov. Le premier Français, Romain Feillu, se classe 6e.

A noter l'abandon de David Moncoutié, blessé au genou lors de la 1ere étape. Franck Schleck et Tony Martin ont également chuté lors de cette deuxième étape, mais heureusement sans gravité.

Le Belge Thomas de Gendt, qui a encore une nouvelle fois tenté de s'échapper du peloton peu avant l'arrivée, reste  leader au classement général.

 

8 mars - Etape 3 - Cosne-Cours-sur-Loire - Nuit-Saint-Georges : La victoire est revenue au sprint à l'Australien Matthew Goss (HTC). Deuxième la veille, il n'a pas laissé passé sa chance cette fois. Et grâce aux bonifications, il endosse le maillot jaune de leader. Thomas Voeckler, accompagné d'un rescapé de l'échappée matinale, a tenté sa chance dans les derniers kilomètres, mais n'a pas pu résisté au peloton. A noter une chute spectaculaire dans le dernier kilomètre, causé par Peter Sagan, l'un des favoris, qui a déjanté. Anthony Ravard, premier Français, est 7e.

 

9 mars - Etape 4 - Crêches-sur-Saône - Belleville : VOECKLER S'IMPOSE ! Le Champion de France en titre a remporté Voeckler.jpgla quatrième étape de ce Paris-Nice 2011. Sur un tracé qui comptait sept difficultés de 2e et 3e catégorie, il a su saisir la bonne échappée. Son accélération à 250 mètres de la ligne n'a pu être suivi par ses compagnons, notamment Rémi Pauriol et Rémi Di Gregorio. Le premier se console tout de même avec le maillot de meilleur grimpeur.

Le Belge Thomas De Gendt, encore parmi les coureurs qui avaient faussé compagnie aux autres concurrents, récupère son maillot de leader perdu la veille. Matthew Goss a eu toutes les difficultés du monde à rester dans le peloton.

 

10 mars - Etape 5 - Saint-Symphorien-sur-Coise - Vernoux-en-Vivarais : Andreas Klöden (Radioschak) a créé la sensation lors de l'étape reine de Paris-Nice. A 36 ans, pourtant loin d'être le plus rapide au sprint, il a grillé la politesse à ses sept compagnons d'échappée, dont le Champion olympique espagnol Samuel Sanchez (Euskaltel) et le vivace Italien Matteo Carrara (Vacansoleil). Profitant du travail de son coéquipier Brajkovic dans le dernier kilomètre, il a pu garder quelques centimètres d'avance sur la ligne.

Son compatriote Tony Martin (HTC) a impressionné par sa facilité dans les cols, mais n'a pas pu disputer la victoire d'étape. Il reste tout de même le grand favori pour la victoire finale, d'autant que Leipheimer, Wiggins, Rogers et Leon Sanchez, entre autres, ont lâché de précieuses secondes dans la dernière ascension. Côté Français, seul Jean-Christophe Péraud (AG2R) peut encore nourrir des espoirs au classement général.

En attendant les trois dernières étapes, Klöden peut savourer cette nuit avec le maillot de leader sur les épaules, 11 ans après son succès dans la Course au Soleil !

 

11 mars - Etape 6 (CLM) - Rognes - Aix-en-Provence : Grand favori du contre-la-montre individuel, l'Allemand Tony Martin (HTC) a répondu présent et signé une remarquable victoire. En tête très rapidement et creusant des écarts importants sur 27 kilomètres, Martin endosse du coup le maillot de leader de la Course au soleil. Avec 36 et 39 secondes d'avance au général sur Klöden et Wiggins, il n'aura plus qu'à gérer les deux dernières étapes pour inscrire son nom au palmares. Jean-Christpohe Péraud (AG2R), 5e de l'étape et 5e au général, garde espoir de bien figurer au classement final.

 

12 mars - Etape 7 - Brignoles - Biot Sofia-Antipolis : DI GREGORIO RENAIT DE SES CENDRES !!! Le grimpeur Français Di-Gregorio.jpgRemy Di Gregorio a remporté la 7e étape en solitaire, près de 5 ans après sa seule victoire parmi l'élite (une étape du Tour de l'Avenir 2006). Sous une pluie battante tout au long du parcours, le Néerlandais Karsten Kroon a été le principal animateur de la journée. Dernier rescapé du groupe d'échappés, il a été repris par le peloton à 13 km de l'arrivée.

Le moment choisi par Di Gregorio, passé de la FDJ à l'équipe Astana, pour placer une attaque tranchante. D'abord en compagnie de Berthou (CEIB), puis en solitaire, il a résisté avec détermination, courage et intelligence de course au retour du peloton des favoris.

A 25 ans, celui qui fut d'abord présenté comme le successeur de Richard Virenque avant d'être décrié par de nombreux observateurs, s'est offert un sacré bol d'air et a peut-être donné un nouvel élan à sa carrière.

L'Allemand Tony Martin a conservé son maillot de leader, peu attaqué par des favoris plus occupés à éviter la chute vu l'instabilité de la chaussée. Certains, comme Franck Schleck, ont d'ailleurs préféré abandonner plutôt que prendre le risque de se blesser.

 

13 mars - Etape 8 - Nice-Nice : VOECKLER RECIDIVE, TONY MARTIN L'EMPORTE AU GENERAL. Après sa victoire Voeckler-2---Paris-Nice-2011.jpgmercredi à Belleville, Thomas Voeckler (EUR.CAR) a remporté une seconde victoire d'épae sur ce Paris-Nice 2011. Le Champion de France, parti comme souvent dans la bonne échappée de 11 coureurs à un peu moins de 100 km de l'arrivée, a fait parler son expérience et sa puissance dans les derniers kilomètres.

Il a lâché son dernier compagnon de route, Ulissi (Lampre), dans l'ultime descente pour s'imposer en solitaire. Tony Martin (HTC), peu attaqué vu les conditions climatiques très difficiles, remporte Paris-Nice 2011 et se positionne désormais comme un des grands nomsdu peloton pour les courses à étapes.

Le premier Français au général, Jean-Christophe Péraud, termine 6e, dépassé dimanche par Samuel Sanchez (Euskaltel).

 

 

Résumé de l'étape 1

6 mars 2011

 

Résumé de l'étape 2

7 mars 2011

 

Résumé de l'étape 3

8 mars 2011

 

Résumé de l'étape 4 (remportée par Voeckler)

  9 mars 2011 


Résumé de l'étape 5

10 mars 2011

 

Résumé de l'étape 6

11 mars 2011

 

Résumé de l'étape 7 (remportée par Di Gregorio)

12 mars 2011


Résumé de l'étape 8 (remporté par Voeckler)
13 mars 2011


Classement général final :

1 - Tony Martin (HTC)
2 - Andreas Klöden (RadioSchack) à 36'
3 - Bradley Wiggins (Sky) à 41'
4 - Rein Taaramäe (Cofidis) à 1:10'
5 - Samuel Sanchez (Euskaltel) à 1:13'
6 - Jean-Christophe Péraud (AG2R) à 1:24'
...
15 - Blel Kadri (AG2R) à 6:19'
...
21 - Thomas Voeckler (Europcar) à 9:58'
...
23 - Remy Di Gregorio (Astana) à 10:45'
...

Partager cet article

Repost0

commentaires