Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 22:46

Espagne-2012.jpg

Au terme d’une finale dominée de bout en bout face à l’Italie, l’Espagne a remporté l’Euro 2012 sur le score fleuve de 4-0. Cette consécration confirme la suprématie espagnole sur la planète football.

 

Quand je pense qu’au début des années 2000, lorsque je disais qu’après la France, mon équipe de cœur était l’Espagne, on me moquait gentiment avec un argument récurrent : cette nation est forte, joue bien, mais est incapable de gagner une compétition majeure.

 

En 10 ans, on peut dire que les choses ont bien changé. Au point que la question est désormais de savoir quand va prendre fin la formidable épopée ibérique.

 

Victorieux de la finale de l’Euro 2008 face à l’Allemagne (1-0) et de la finale de la Coupe du Monde 2010 face aux Pays-Bas (1-0), les Espagnols viennent de réaliser un triplé historique. Jamais une équipe nationale n’avait remporté trois compétitions majeures consécutivement.

 

Si le jeu produit par l’Espagne tout au long du tournoi est apparu moins spectaculaire qu’au cours des quatre dernières années, le résultat final est le même : Casillas et ses coéquipiers ont répondu présent.

 

Le choix du sélectionneur Vicente Del Bosque de n’aligner la plupart du temps aucun véritable avant-centre a payé. Il avait pourtant fait des sceptiques parmi les observateurs.

 

Mais avec une possession de balle hallucinante et une maîtrise du jeu impressionnante, les Espagnols n’ont pas besoin d’un attaquant providentiel pour débloquer la situation. C’est tout le bloc équipe qui se déplace pour créer les opportunités offensives.

 

Aujourd’hui, une réelle question se pose : cette génération espagnole est-elle la meilleure que l’histoire du football ait connue ?

 

N’ayant pas vécu les performances du Brésil de Pelé, des Pays-Bas de Cruyff ou encore de l’Argentine de Maradona, il m’est difficile de répondre. Il est sans doute difficile d’ailleurs de faire des comparaisons tant le football et les styles de jeu ont évolué au fil des générations.

 

En tout cas, au cours des vingt dernières années, il est clair que jamais je n’ai été aussi enthousiaste devant un match de football, au niveau du jeu pratiqué, qu’en voyant évoluer l’équipe d’Espagne et le FC Barcelone. Avec eux, le foot semble si simple…

 

En 2014 au Brésil, l’Espagne aura fort à faire pour conserver le trophée mondial. Mais avec des joueurs comme Iniesta, Casillas, Fabregas, Sergio Ramos, ou encore le jeune Alba, tous en pleine force de l’âge, rien n’est impossible !

 

Résumé du match Espagne – Italie
Finale Euro 2012 – 1er juillet 2012

Partager cet article

Repost0

commentaires