Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 12:44

Eva-Joly.jpgPour une entrée en matière ratée, c'est réussi ! En proposant le remplacement du défilé militaire du 14 juillet par un grand "défilé citoyen", Eva Joly, candidate d'Europe Ecologie Les Verts à l'élection présidentielle de 2012, s'est attirée de vives critiques de la classe politique française. Et c'est bien normal.

 

A l'heure où les cyclistes norvégiens Thor Hushovd et Edvald Boasson Hagen brillent sur les routes du Tour de France, leur compatriote franco-norvégienne Eva Joly est loin de faire de même dans la course à l'élection présidentielle.

 

Pour l'une de ses premières étapes dans la lutte pour le "maillot jaune" présidentiel, la candidate écologiste a réalisé une sortie de route remarquée, qui lui a coûté d'être lâchée par une grande partie du "peloton politique".

 

Et pour cause : comment peut-on proposer la suppression du traditionnel défilé militaire du 14 juillet, le jour même d'une fête nationale marquée par le décès récent de plusieurs soldats en Afghanistan ?

 

Suite à cette attaque manquée, Eva Joly a immédiatement été renvoyée "en queue de peloton" par les principaux leaders politiques, du Premier Ministre François Fillon à Henri Guaino, en passant par Marine Le Pen et même Martine Aubry et Ségolène Royal, qui une fois n'est pas coutume ont été inspirées de ne pas suivre bêtement cette "échappée verbale".

 

La France est attachée à son armée, ça ne fait aucun doute. Dans ces conditions, comment envisager de supprimer l'hommage appuyé de la nation aux soldats qui chaque jour risquent leur vie pour défendre la liberté et la démocratie aux quatre coins du monde ? C'est à mon sens inimaginable.

 

Et quand les propos de Madame Joly sont tenus quelques heures seulement après les annonces successives des décès de plusieurs militaires français sur le sol afghan, on ne peut que qualifier cela de "dérapage incontrôlé".

 

Au lieu d'un défilé militaire, Eva Joly propose un "défilé citoyen" réunissant des enfants, des étudiants, des seniors... Bien entendu, il n'est pas interdit d'imaginer qu'il puisse y avoir un jour un événement de ce type, mettant en avant différentes générations, différents talents. Mais pas un 14 juillet !

Avec une pointe d'ironie, j'irai même jusqu'à dire que les étudiants défilent déjà bien assez tout au long de l'année scolaire pour des revendications souvent incohérentes. Laissons-les passer leurs vacances tranquillement !

 

La campagne présidentielle ne fait que commencer pour Eva Joly, mais il plane une forte impression qu'une erreur de casting a été réalisée par son équipe en la désignant comme leader. J'ai senti dès le départ qu'EELV allait connaître des défaillances d'ici mai 2012, mais je ne pensais pas que cela arrive avant même que la route s'élève et que les principales difficultés se présentent.

 

S'il est certain qu'Eva Joly n'a aucune chance de disputer la course au "maillot jaune" présidentiel et risque de terminer bien loin au classement général final, je suis convaincu qu'elle n'a absolument pas les qualités nécessaires pour lutter pour le "maillot vert". Fort heureusement, cela fait bien longtemps que l'écologie n'est plus l'apanage d'un parti mais qu'à droite comme à gauche, des propositions bien plus convaincantes que celles des écologistes sont formulées.

Partager cet article

Repost0

commentaires

ROBERT 31/07/2011 15:47


Ouh la la... Vos propos dérapent... Un rassemblement ultra gauchiste... Grand dieu est ce possible ? La fête des voisins y compris dans des municipalités de droite, ressemble t-elle à ce type de
rassemblement ? La fête de la musique, lancée par un certain Jack Lang ne réunit-elle que des gens du peuple de gauche ? Quand on voit ce que représente le 14 juillet pour l'ensemble de nos
concitoyens (posez leur la question puisque la Com. , c'est votre métier...), il y a de quoi s'interroger sur le défilé militaire. L'armée a sans doute besoin d'être soutenu autrement par la
population que par une parade sur les Champs Elysées, parade sur laquelle tout le monde s'en fout, y compris (et peut être même surtout les politiques) Quant à parler de tradition, elle est sans
doute appeler à évoluer comme d'autres... A propos, je reviens ici sur une tradition qui est le respect de ceux qui ont donné leur sang pour la défense de notre liberté. Cela passe bien entendu,
par une dignité à avoir dans les cimetières. J'attends vivement votre avis sur l'attitude de notre Président en 2008 aux Glières.(Internet a cet avantage que les traces restent et que chacun peut
vérifier l'attitude de Nicolas Sarkosy rigolant devant les tombes des résistants) Comme dérapage incontrôlé, vous verrez que Madame Joly n'est pas seule. Petite différence, elle n'a pas eu ce
manque de respect...
Point d'accord, le timing qui n'était pas adapté au moment où des soldats étaient tués su le sol afghan. Mais lors de l'accident de tir survenu dans une caserne de Carcassonne en 2008, les propos
présidentiels n'étaient pas non plus adaptés ("les coupables doivent être sanctionnés") Y avait il eu erreur de casting de la droite en 2007 ?
Autre remarque concernant l'écologie, s'il est vrai qu'elle n'est pas l'apanage des verts, je ne suis pas aussi convaincu que vous sur les "propositions convaincantes" de la droite ou de la gauche
? Ces derniers me semblent plutôt, au mieux 20 ou 30 ans en retard par rapport à ce qui aurait dû être fait en matière d'écologie (René Dumont était candidat écologiste en 1974 ), au pire en train
de récupérer un thème (la nature et les petits oiseaux...) porteur électoralement. Avouez que ce n'est pas vraiment mobilisateur ! Quant à l'action concrète, c'est souvent sous la pression que la
droite et la gauche ont évolué. Et encore...Que font ils concrêtement des déchets nucléaires ? On stocke pour nos enfants ! Où en est la mise en place de la taxe carbone ? On laisse de côté ! Les
algues vertes en Bretagne ? On ne touche à rien car on va se mettre à dos la le lobby agricole et la FNSEA ! Et ainsi de suite...
Enfin, petite correction sur le Secrétaire d'Etat : Il ne s'agit pas d'Henri Guaino mais de Marc Laffineur... Vérifier les sources fait partie des qualités qu'on peut attendre de votre blog...


Jérémy TRACQ 08/08/2011 14:21



Bonjour,


Je découvre votre commentaire et je vous en remercie, bien que votre jugement sur mes propos me semble particulièrement excessif...


La Fête des Voisins ou la Fête de la Musique ne sont absolument pas des rassemblements "gauchistes", mais en revanche la proposition de Madame Joly est particulièrement axée sur un "défilé" qui
ressemblerait fort à un cortège de manifestants...


Concernant le soutien à l'armée, il a besoin de se manifester sous diverses formes et pas seulement par la reconnaissance des citoyens. Seulement, ce soutien citoyen reste essentiel et il passe
par une préservation du défilé du 14 juillet. Demandez leur avis aux anciens combattants, ils seront unanimes ou presque...


Concernant la vidéo que vous évoquez, il n'y avait pas de la part du Président une forme de moquerie ou de manque de respect. Il n'est pas nécessaire de prendre un air grave à chaque fois que
l'on pénètre dans un cimetière. Je crois qu'il a prouvé à quel point il est attaché à la mémoire des résistants.


Mais je vous laisse juger s'il y a eu ou non une erreur de casting, vous pourrez vous exprimer dans moins d'un an par le vote...


Pour ce qui est de l'écologie, ce n'est certainement pas grâce aux idées "productives" des représentants écolos que droite et gauche ont évolué. Il y a une prise de conscience de l'intérêt de
l'écologie (notamment grâce à Jacques Chirac).


Bien entendu, il y a encore beaucoup de travail. Les déchets nucléaires posent certains problèmes mais l'énergie nucléaire reste à ce jour essentielle pour notre pays. La taxe carbone est
complexe à mettre en oeuvre mais les mentalités évoluent sur ce point. Les algues vertes, c'est un problème qu'il faut résoudre en collaboration avec tous les acteurs concernés et surtout pas en
écartant le lobby agricole et la FNSEA.


Quoi qu'il en soit, les écologistes (comme leur nom l'indique) orientent bien trop toute leur politique sur l'écologie, le développement durable, les ressources énergétiques... Tous ces mots que
l'on entend dans toutes les bouches (dans tous les partis) pour faire joli. Voilà ce qui me dérange...


Enfin concernant le Secrétaire d'Etat, mea culpa : j'avais d'abord marqué juste la fonction avec pour idée de vérifier le nom, puis j'ai finalement vu que c'était Guaino qui avait dit cela, mais
j'ai ajouté le nom sans enlever la fonction. Merci de cette remarque, je corrige immédiatement.


 



jean galfiol 16/07/2011 19:52


Tu ne parles pas des commentaires nauséabonds de la droite populaire et même du premier ministre, relançant un débat affligeant sur la binationalité. Pas spécialement antimilitariste, mais
honnêtement le défilé a été instaure bien après 1789, pour remonter le moral des troupes françaises et je ne vois pas quel aspect militariste avait la prise de la bastille et la Révolution dans son
ensemble. Un 8 mai ou 11 novembre d'accord mais soulignons que le 14 juillet est la fête nationale pas la fête des armées.


Jérémy TRACQ 17/07/2011 11:09



Je ne parle pas de ces commentaires en effet. Ma réponse à cela implicitement est de ne pas aller sur le terrain exploité par l'extrême droite et le Premier Ministre car je ne trouve pas cela
utile.


Mais Eva Joly et tous ceux qui s'insurgent des propos de Fillon savaient très bien à l'avance qu'en sortant une idée aussi tranchée sur un défilé auquel les gens sont attachés par tradition, elle
se ferait attaquer en-dessus mais aussi en-dessous de la ceinture !!!


Pour le 14 juillet, certes c'est la Fête nationale et pas celle des armées, certes le défilé date d'après 1789 et la Révolution n'avait rien de militariste, mais ce n'est pas sur cette date
précise que je reste bloqué, c'est sur le principe de l'hommage rendu par la nation aux soldats en activité (le 11 novembre et le 8 mai, l'hommage est surtout rendu aux anciens combattants et aux
morts) qui doit être préservé.


Je trouve indécent d'imaginer remplacer cela par un défilé qui aurait tout du rassemblement "ultra gauchiste"...