Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 16:09

Fernando-Alonso.jpgEn remportant le Grand Prix de Grande-Bretagne à Sylverstone dimanche, Fernando Alonso (Ferrari) a réalisé une bonne opération au classement du Championnat du Monde. Mais cette première victoire de la saison pour l'Espagnol suffira-t-elle à remettre en cause la suprématie des Red Bull ?

 

Fernando Alonso avait promis que sa Ferrari serait compétitive et montrerait ses réels progrès en Grande-Bretagne. Il a tenu parole. 3e sur la grille de départ derrière l'incontournable duo formé par l'Australien Mark Webber et l'Allemand Sebastian Vettel, le double Champion du monde s'est longtemps accroché avant de profiter des petits soucis de ses adversaires pour passer en tête et s'envoler.

 

S'il fallait apporter la preuve que les Red Bull ne sont pas imbattables, mission accompli. Seulement, cette victoire permettra-t-elle à Alonso de lutter pour le titre en fin de saison ? Pas sûr...

 

Après 9 courses disputées,Vettel reste solidement accroché à la tête du classement général avec 204 points, soit 80 de plus que son coéquipier Webber (124) et 92 de plus qu'Alonso (112). Un sacré gouffre.

 

Pour être sacré, Alonso devra donc récupérer près de 100 points à Vettel en seulement 10 épreuves. Outre le fait de n'avoir pratiquement pas le droit à l'erreur, il devra compter sur quelques faux pas du jeune prodige allemand.

 

Car n'oublions pas que si ce weekend, Alonso a été le plus fort, les Red Bull n'ont pas du tout été hors du coup en trustant les deux places restantes sur le podium (Vettel 2e et Webber 3e).

 

Le prochain Grand Prix, le 24 juillet sur le circuit de Nürburgring en Allemagne, nous en dira un peu plus sur les capacités d'Alonso à "titiller" Vettel, qui sera sans aucun doute déterminé à l'emporter devant son public.

Partager cet article

Repost0

commentaires