Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 22:11

Messi---Ronaldo.jpgLe football espagnol nous propose depuis près de 5 ans le plus beau football national au monde, illustré par les conquêtes successives d'un titre mondial et d'un titre européen. Depuis 10 jours il nous offre également un duel au sommet entre les deux plus grands clubs du pays : le FC Barcelone et ses 120 000 socios face au Real de Madrid et son palmarès inégalable.

 

 

2-1, c'est le score actuel des confrontations rapprochées offertes par le calendrier entre les deux formations que tout oppose. D'un côté, le Barça de Guardiola et son jeu spetactulaire orchestré par le magicien argentin Lionel Messi. De l'autre, le Real Madrid "Made in Mourinho" qui cherche à se détacher de son historique culture offensive pour s'appliquer à bien défendre et profiter ensuite du talent hors du commun du Portugais Christiano Ronaldo.

 

Lors du premier match disputé à Madrid pour le compte de la Liga, un match nul 1-1 est venu ponctuer une rencontre tendue et maîtrisée globalement par les Barcelonais. Il est vai qu'avec une avance confortable en tête du classement, les Blaugrana avaient tout intérêt à chercher à ne pas perdre avant de penser à gagner.

Ils avaient pourtant toutes les cartes en mains pour prendre les trois points et par la même occasion l'ascendant psychologique sur leur rival, après avoir ouvert le score.

Mais bien que réduits à 10, les Madrilènes réussirent à recoller au tableau d'affichage grâce à un penalty tranformé par leur meneur de jeu.

 

Quelques jours plus tard, les deux équipes se retrouvèrent au stade Mestella de Valence pour la finale de la "Copa del Rey". L'occasion pour le Real de "chiper" un trophée (certes le moins prestigieux) à un Barça inarrêtable. Dans un match ultra-tendu, les joueurs de la capitale espagnole auraient pu ouvrir le score en première période, avant d'être outrageusement dominés pendant la dernière demi-heure. Une illustration parfaite des philosophies de jeu de part et d'autre : Barcelone tient le ballon, construit, dédouble, use son adversaire en sollicitant au maximum ses deux latéraux (pratiquement postionnés comme des ailiers), tandis que Madrid défend avec rigueur, ne lâche rien et montre sa capacité à faire la différence à la première opportunité sérieuse.

Le match se décanta finalement au cours de la prolongation, sur un but madrilène qui a eu le mérite de prouver à l'Europe du football que ce Barça est humain pas invincible, malgré la maîtrise affichée lors du match de championnat quelques jours plus tôt et la déculottée infligée au Real à l'automne 2010 (5-0 en championnat).

 

Nous sommes donc à la mi-temps des quatre confrontations, et il reste assurément les deux matchs les plus importants de la saison à disputer : la demi-finale de la Ligue des Champions, avec à la clé une finale probable face à Manchester United (vainqueur 2-0 à Schalke à l'aller ce mardi soir).

 

Difficile de prédire qui sortira vainqueur au terme des 180 minutes. Même si à priori, le FC Barcelone a la faveur des pronostics. Depuis plusieurs saisons, l'équipe de Pep Guardiola règne sur la scène continentale. Et même si elle a parfois été battue, elle semble posséder une marge considérable sur toutes les autres formations. J'en viens même à me demander si cette formation aux individualités exceptionnelles et au collectif bien huilé n'est pas la meilleure équipe de tous les temps. C'est en tout cas un régal de la voir évoluer.

 

Seulement en face, le Real Madrid a des arguments à faire valoir, à commencer par la confiance engrangée par la victoire en Coupe. Mais son meilleur atout est très certainement son entraîneur, déjà double vainqueur de la Ligue des Champions. L'an dernier, "Mou" avait mené l'Inter de Milan à la victoire grâce à un système tactique sans failles, se payant même la tête en demi-finale... du FC Barcelone !

 

Le duel est déjà lancé, à coups de petites phrases assassines entre les deux entraîneurs par presse interposée. Et quelle que soit l'issue finale de ce "Classico XXL", une chose est sûre : les amoureux du ballon rond vont être ravis.

 

Le match aller aura lieu ce mercredi 27 avril au stade Santiago Barnabeu de Madrid (match à suivre en direct à partir de 20h45 sur TF1). Match retour le mardi 3 mai au Camp Nou de Barcelone (match également à suivre en direct à partir de 20h45 sur TF1).

 


Iker le Poulpe sur les traces de Paul le Poulpe ?

 

Iker-le-Poulpe.jpgNul ne sait encore si Iker marchera sur les traces de Paul, son prédecesseur champion des pronostics. Toujours est-il que lors des deux premières confrontations, le mollusque espagnol a prédit avec exactitude les résultats. Mercredi, Iker a pronostiqué une victoire du Real de Madrid. S'il disait vrai, nul doute que sa popularité atteindrait sans mal la même côte que celle de son homologue allemand auprès des supporters madrilènes.

 

Quelle sera l'affiche de la finale de la Ligue des Champions 2010-2011 ?
Manchester U. - Real Madrid
Manchester U. - FC Barcelone
Schalke 04 - Real Madrid
Schalke 04 - FC Barcelone

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires