Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 08:12

Brest---OM---2012.jpgInvaincu depuis le début de l'année 2012 (et même depuis le 23 novembre 2011), l'Olympique de Marseille a été battu à Brest pour le compte de la 25e journée de Ligue 1. Cette défaite tombe bien mal, au moment où les Olympiens auraient pu espérer réaliser une bonne opération au classement.

 

 

Pour un peu, à Marseille, on avait presque oublié le sens du mot "défaite" ! Il faut dire que depuis un triste revers en Ligue des Champions face à l'Olympiakos en novembre, les coéquipiers de Steve Mandanda restaient sur un bilan sensationnel de treize victoires et trois matchs nuls.

 

Dimanche, l'OM est tombé de haut. Peu de monde imaginait que la bonne série olympienne prendrait fin au bout de la Bretagne. D'autant qu'Alex Dupont se présentait avec une équipe affaiblie par des blessures et des suspensions.

 

Et pourtant, si l'OM a produit du jeu, a dominé... bref, a fait un match tout à fait convenable, l'OM a perdu.

 

Sur un corner de Grougi au quart d'heure de jeu, Baysse, laissé libre par N'Koulou, ajusta sa tête dans le petit filet. 1-0, ce fut le score final !

 

Marseille s'est employé pendant plus d'une heure pour arracher l'égalisation. Brandao heurta le poteau en première période, tout comme Fanni après le repos, auteur d'une frappe somptueuse détournée par Elana sur son montant. Le ballon, repris par Cheyrou, fut une nouvelle fois sorti du but par un gardien en état de grâce.

 

L'OM n'a pas pu revenir au score, et réalise donc une bien mauvaise opération au classement. Les Phocéens auraient pu profiter des confrontations directes entre Lyon et Paris d'une part, Rennes et Lille d'autre part. Les deux rencontres se sont d'ailleurs soldées par des résultats nuls.

 

Mais au lieu de ça, Marseille voit le podium s'éloigner à sept points. Pire, il est rétrogradé en 8e position, après avoir été doublé par Saint-Etienne récemment, puis par Toulouse dimanche.

 

Didier Deschamps est en colère et il a raison. A la première minute de ce match face à Brest, son équipe aurait du bénéficier d'un penalty pour une grossière faute de Martial sur Brandao, parti au but. Les Bretons auraient même du se retrouver immédiatement à 10. Mais c'est le football...

 

Et ce qui doit désormais préoccuper DD, c'est la gestion très complexe du calendrier de fin de saison. Avec quelques blessures et des joueurs africains visiblement fatigués par la Coupe d'Afrique des nations, le coach marseillais doit composer pour préserver la forme de son effectif sans pour autant perdre en qualité sur le terrain.

 

L'OM est toujours en lice dans toutes les compétitions et ne peut en délaisser aucune : le Championnat est essentiel car il conditionne l'avenir, la finale de la Coupe de la Ligue doit être disputée à fond, la Coupe de France reste un objectif d'autant plus en affrontant un club  priori plus faible en quart de finale, et la Ligue des Champions est un rêve qu'on ne peut laisser s'envoler.

 

Ainsi, Deschamps est prié de faire des miracles pour que la fin de saison qui peut être superbe ne tourne pas au fiasco. C'est tout l mal qu'on lui souhaite.

 

Samedi 3 mars à 19h00, l'OM reçoit Toulouse au stade Vélodrome dans le cadre de la 26e journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur Foot+).

 

Pour découvrir tous les résultats de la Ligue 1 et le classement, rendez-vous sur le site d’Eurosport.

 

Résumé du match Brest - OM

26 février 2012

Partager cet article
Repost0

commentaires