Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 23:42

LGO.jpgLa 7e édition de La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc, célèbre course de chiens de traîneaux initiée par Nicolas Vanier et Henry Kam, s'est conclue en Haute-Maurienne du 15 au 19 janvier 2011. Un joli coup de projecteur sur la vallée.

 

L'histoire de La Grande Odyssée prend forme il y a plus de 10 ans. Henry Kam, dirigeant d'une société de "hign tech", rencontre Nicolas Vanier. Ce dernier prépare la traversée du Canada avec ses chiens et est sponsorisé par l'entreprise de Kam. Une amitié se noue entre les deux hommes.

 

Quelques années plus tard, constatant l'absence d'une grande course de chiens de traîneaux en Europe, Henry Kam interroge Nicolas Vanier sur le sujet. "S'il n'y a pas de course de ce type en Europe, c'est que personne n'a la volonté de s'en occuper", lui explique Vanier. Il n'en faut pas plus pour que l'idée de créer la plus importante course du genre naisse dans l'esprit des deux hommes.

 

Aidés du célèbre vétérinaire Dominique Grandjean, ils mettent sur pied La Grande Odyssée, qui deviendra bientôt La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc.

 

Considérée aujourd'hui comme la plus grande course à étapes de chiens de traîneaux au monde, la LGO passe chaque hiver en Haute-Maurienne. Une base polaire est installée au Mont-Cenis et les différents villages sont impliqués dans l'accueil de l'événement. Pendant plusieurs jours, les médias affluent de Bonneval-sur-Arc à Bramans. Plus de 100 journalistes français et étrangers viennent rendre compte de cette aventure sportive et humaine unique, où l'homme et l'animal lient leurs efforts au coeur de milieux naturels d'exception (des reportages ont été diffusés notamment sur TF1 et France Télévisions).

 

Cette année, 25 mushers et 250 chiens ont sillonné la Haute-Maurienne. Les organisateurs ont constaté avec satisfaction que le public était au rendez-vous, chaque année plus nombreux. Des milliers de spectateurs ont encouragé les participants, boostés par le speaker officiel de la course, Daniel Gaïnetdinoff.

 

S'il a fallu composer avec un enneigement limité, la réussite de l'épreuve a été totale. La mobilisation sans faille des bénévoles de la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise y est assurément pour beaucoup.

 

Pour la petite histoire, La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc 2011 a été remportée par le Slovaque Milos Gonda. Le musher français Jean-Philippe Pontier a pris la troisième place.

 

C'est assurément par l'accueil de ces grands événements correspondant aux valeurs locales que la Haute-Maurienne doit construire au fil des années sa notoriété au niveau national et international.

 

Pour plus d'informations, visitez le site de La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc.

 

Regardez le reportage de Maurienne TV dans son émission hebdomadaire "Maurienne Mag"  


Regardez l'émission "Chroniques d'en haut" diffusée sur France 3
  Chronique d'en haut

 

Partager cet article
Repost0

commentaires