Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 22:51

Tour-des-Pays-de-Savoie---juin-2012.jpgLa Haute-Maurienne Vanoise a posé cette année les prémices d’une politique tournée vers la clientèle « cyclo », en accueillant pour la première fois une étape du Tour des Pays de Savoie.


La dernière journée de cette épreuve à étapes disputée sur quatre jours a eu lieu le 17 juin en Haute-Maurienne, avec pour maître d’œuvre la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise (CCHMV).

 

Les coureurs néo-professionnels se sont élancés de Bessans pour 133 kilomètres d’un parcours difficile : traversée de la vallée jusqu’à Avrieux, retour par Aussois, montée du col du Mont-Cenis, descente à Susa (Italie) puis ascension par la route escarpée de Novalesa pour une arrivée sur les hauteurs du lac du Mont-Cenis.

 

Au sommet, il y a avait beaucoup de monde pour connaître le dénouement de cette édition 2012. Le suspense a duré jusqu’au bout tant l’écart entre les prétendants à la victoire finale était faible avant l’ultime étape. Au final, un Français a inscrit son nom au palmarès pour la première fois depuis 2008. Stéphane Rossetto, de l’équipe C.C.Nogent, a contrôlé tous ses adversaires directs pour s’imposer.

 

Si l’impact de cette course de niveau international est loin d’être comparable à celui du Tour de France ou du Critérium du Dauphiné, le Tour des Pays de Savoie gagne chaque année en popularité et a permis un joli « coup de projecteur » sur la Haute-Maurienne.

 

Les équipes de la CCHMV, accompagnées par un vivier de bénévoles toujours très motivés, ont fait preuve de leur savoir-faire en matière d’organisation d’événements, au-delà des habituelles compétitions de ski ou de biathlon.

 

Il conviendra prochainement de décider d’une volonté ou non d’aller plus loin dans la perspective du développement d’une politique « cyclo », dans le sillage des actions menées par certaines communes mauriennaises et de la promotion réalisée par le Syndicat du Pays de Maurienne depuis plusieurs années autour du slogan « La Maurienne, le plus grand domaine cyclable du monde ».

 

La Haute-Maurienne pourrait ainsi voir revenir le Tour des Pays de Savoie dans les années à venir et espérer accueillir des événements à la notoriété plus importante. Le rêve de l’arrivée d’une étape du Tour au sommet du Mont-Cenis pourrait devenir réalité, à condition de démontrer à Amaury Sport Organisation (ASO), organisateur du Tour de France et du Critérium du Dauphiné, qu’il existe une réelle volonté et un réel intérêt à venir faire étape en Haute-Maurienne.

 

L’accueil de grands événements devra évidemment s’accompagner d’une vision plus large de développement touristique (cyclistes, cyclotouristes, VTT...)

 

La création d’infrastructures de qualité, l’adaptation des différents moyens d’hébergement, mais aussi des efforts considérables pour rendre nos routes, nos chemins et nos cols plus attractifs (en lien avec le Conseil Général de la Savoie), pour développer des parcours adaptés à la pratique du VTT, sont autant d’éléments essentiels pour attirer et accueillir durablement une clientèle « cyclo » en général assez proche de celle pratiquant le ski en période hivernale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Bessans
commenter cet article

commentaires