Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 11:40

Annecy-2018-out.jpgL'espoir de voir les Jeux Olympiques d'hiver 2018 se dérouler en France était faible, il est désormais nul. Le Comité International Olympique (CIO), réuni ce mercredi à Durban en Afrique du Sud, a attribué l'organisation des Jeux Olympique et Paralympiques 2018 à la ville sud-coréenne de Pyeongchang.

 

Vu les conflits et les polémiques qui ont accompagné la candidature d'Annecy pour l'organisation des JO 2018 depuis de nombreux mois, on ne peut pas réellement parler de désillusion.

 

Le dossier français, bien que fort abouti et axé sur une volonté louable de lier le savoir-faire à l'authenticité de la haute-montagne, n'avait pas les faveurs des observateurs à l'approche du vote décisif.

 

Munich (Allemagne) et surtout Pyeongchang (Corée du Sud), semblaient davantage armées pour remporter l'élection. La tendance s'est confirmée. A 15h35, le premier tour de scrutin ouvert par le président du CIO Jacques Rogge a été le bon.

 

En recueillant la majorité absolue des 95 votants (63 voix), la ville asiatique s'est vue attribuer l’organisation des JO 2018, après 10 ans d'attente et trois candidatures successives.

 

Le résultat officiel a été proclamé à 17h22. Mais dès l'annonce que le premier tour avait suffit à déterminer le vainqueur, le suspense s'était déjà largement amoindri.

 

Il est bien entendu regrettable que le CIO ait privilégié une candidature proposant des infrastructures montées de toutes pièces en moyenne montagne alors qu'Annecy apportait la garantie de voir les épreuves se dérouler dans un cadre naturel d'exception.

 

Toutefois, il serait mal venu de ne pas remettre en cause la gestion du dossier. Les différents changements de direction et les difficultés pour réunir le budget souhaité, entre autres, ont assurément pesé lourd dans la balance.

 

Le CIO avait d'ailleurs adressé un avertissement clair aux responsables de la candidature française il y a un an, pointant différentes lacunes du dossier.

 

Cet échec doit aujourd'hui amener une explication franche et constructive entre tous les acteurs concernés afin que les erreurs d'aujourd'hui soient corrigées à l'avenir. De meilleurs jours viendront...

 

En attendant les passionnés de sport devront se lever de bonne heure au début de l'année 2018 pour ne rien manquer des différentes compétitions ((7 heures de décalage horaires entre Paris et Pyeongchang, ce qui signifie que lorsqu'il est 12h00 à Paris, il est 19h00 en Corée du Sud).


Après la défaite cuisante de Paris face à Londres pour l'organisation des JO d'été 2012, c'est en tout cas un nouveau coup dur dans l'aventure olympique française (seulement 7 voix pour Annecy), malgré l’énorme investissement de nombreuses personnalités, des ténors politiques et toute l’équipe d’Annecy 2018. Mais pouvait-il en être autrement ?


 

L'annonce des résultats

Durban (Afrique du Sud) - 6 juillet 2011

 

 

La présentation de Pyeongchang

 

 

La présentation de Munich

 

 

La présentation d'Annecy


Dans la présentation d'Annecy, à 2'36, vous pouvez voir rapidement des images du Marathon International de ski de fond de Bessans (passage à proximité de La Bessannaise avec en fond la vallée d'Avérole et la pointe du Charbonnel)
.

Partager cet article

Repost0

commentaires