Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 20:27

Coline-Mattel---JO---2014.JPGA 18 ans, Coline Mattel s'est classée 3e de l'épreuve féminine de saut à ski, inscrite pour la première fois au programme des Jeux Olympiques.


La France tient sa troisième médaille des JO de Sotchi (Russie). La jeune sauteuse à ski des Contamines Coline Mattel a inscrit son nom au palmarès de son sport en décrochant une médaille de bronze, la première de l'histoire du saut à ski tricolore.


Malgré son jeune âge, Mattel faisait partie des prétendantes potentielles au premier podium olympique de l'histoire du saut à ski féminin.


Elle a parfaitement lancé sa finale en réussissant un premier saut tout près des 100 mètres, prenant ainsi la deuxième place provisoire.


Profitant de l'inhabituelle tension de la grande favorite japonaise Takanashi, Mattel a cru pouvoir viser le titre olympique. Mais un second saut un peu moins réussi que le premier l'a obligée à se contenter d'une troisième position.

Cette médaille a toutefois largement suffi à son bonheur, ainsi qu'à celui de tout le clan français.


Après les podiums de Martin Fourcade et Jean-Guillaume Béatrix lundi, la France possède désormais trois médailles : une en or et deux en bronze.

Partager cet article

Repost0

commentaires