Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
5, 6 et 7 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessan (Hérault)

Bessans
14, 15 et 16 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessans (Savoie)

Bessans
Mardi 15 août
Festivités de l'Assomption

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 19:03

Missillier-et-Pinturault.jpgEn réalisant deux belles journées aux Jeux Olympiques de Sotchi (Russie), la France a égalé le record de médailles de Vancouver en 2010. Avec onze breloques au compteur, les espoirs d'établir un nouveau record sont permis.

 

3 médailles d'or, 2 médailles d'argent, 6 médailles de bronze : c'est le total actuel de l'équipe de France, qui pointe au 10e rang du tableau d'honneur.

 

Hier et aujourd'hui, plusieurs Tricolores ont apporté leur pierre à l'édifice olympique bleu-blanc-rouge.

 

Pierre Vaultier, héros malheureux à Turin en 2006 et à Vancouver en 2010, a enfin vaincu la malédiction en remportant l'épreuve de snowboardcross. Pourtant diminué, sans ligament à un genou, il a dominé la finale de main de maître, comme les précédentes descentes de la matinée. Un autre Français, Paul-Henri De le Rue, est passé tout près de l'exploît : dans le coma il y a encore quelques semaines en raison d'une lourde chute, il a terminé au pied du podium.

 

Après cette médaille d'or, le biathlète Martin Fourcade est passé à quelques centimètres de rejoindre Jean-Claude Killy au rang des Français triple champions olympiques au cours des mêmes JO. Lors de la mass-start, au terme d'un duel magnifique avec le Norvégien Svendsen, son plus grand rival, il a manqué au leader tricolore le bout d'une spatule pour l'emporter. Dépassé dans le dernier virage, il a tenté vainement de jeter son ski en premier sur la ligne, mais a échoué et s'est donc contenté d'une médaille d'argent.

Sans une faute lors du premier tir, il aurait sans doute remporté la course sans aucune difficulté.

 

En fin de journée, Kevin Rolland, en ski halfpipe, a confirmé qu'il était bien l'un des meilleurs de sa discipline. Hauteur de passages de haut niveau, il s'est emparé d'une belle médaille de bronze, complétant ainsi son très beau palmarès.

 

Ce mercredi, alors qu'on attendait le relais mixte de biathlon, qui est malheureusement complètement passé à côté de son sujet en raison des défaillances au tir d'Anaïs Bescond, c'est le ski alpin qui est venu apporter à la France ses 10e et 11e médailles.

 

Steve Missillier et Alexis Pinturault ont brisé la malédiction qui poursuivait l'alpin français depuis la médaille d'argent de Joël Chenal en 2006. Et c'est en géant, comme Chenal 8 ans plus tôt, que les Bleus ont brillé.

 

Au terme d'une première manche assomée par l'Américain Ted Ligety, Thomas Fanara (4e), Alexis Pinturault (6e) et Steve Missillier (10e) étaient en embuscade pour aller accrocher une médaille. Ce sont finalement les deux moins bien classés de la matinée qui ont réussi à remonter au classement.

 

Steve Missillier, auteur d'une manche exceptionnelle comme il en est capable par moments, a placé la barre très haute pour les neuf concurrents encore en piste après lui.

 

Pinturault a tenu le choc mais il lui a manqué 12 centièmes pour s'emparer de la première place provisoire. Thomas Fanara a lui commis beaucoup trop de fautes pour espérer monter sur le podium.

 

Au final, seul Ligety, gérant parfaitement son importante avance au départ, est parvenu à conserver quelques précieux centièmes pour empocher un nouveau sacre, entouré sur le podium par ses deux adversaires de l'équipe de France.

 

Missillier en argent, Pinturault en bronze, nul doute que les entraîneurs auraient signé sans hésiter pour un tel scénario avant la course. Cela permet aux Bleus d'engranger un maximum de confiance en vue du slalom de samedi.

 

On attend désormais avec impatience la 12e médaille française synonyme de record, qui pourrait venir du biathlon, du ski alpin ou du ski de fond. A moins qu'une heureuse surprise vienne se glisser au milieu de tout cela...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires