Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
13 et 14 janvier 2018
Marathon de Bessans

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 19:48

Dortmund---OM---2013.JPGL'Olympique de Marseille a été sèchement battu à Dortmund (3-0) pour le compte de la 2e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions. Une défaite qui compromet fortement les chances de qualification des Phocéens.

 

Mardi soir, au Signal-Induna-Park de Dortmund, le mur jaune était comme toujours dans les tribunes. Les supporters étaient venus en masse encourager leur équipe.

 

Mais le mur jaune était aussi sur le terrain et l'OM l'a heurté de plein fouet ! Face aux finalistes de la dernière Ligue des Champions, les Marseillais ont fait illusion pendant 45 minutes, sans toutefois parvenir à transpercer la défense.

 

Après un premier quart d'heure difficile, les joueurs d'Elie Baup ont tenté quelques incursions, sous l'impulsion de Valbuena et Imbula, une nouvelle fois très bons. Malheureusement, Khalifa, titularisé pour la première fois et plein de bonnes intentions, a eu de grosses difficultés à prendre le dessus pour se créer des occasions.

 

Une fois, l'ancien joueur d'Evian a été tout près d'ajuster le gardien mais s'est effondré avant de frapper.

 

Pour le reste, Marseille a été dominé sans aucune contestation possible.

 

Sur un coup-franc offensif intéressant, les Olympiens ont été pris en contre à une vitesse fulgurante. Six Allemands face à trois Français, il n'en fallait pas plus pour voir Lewandowski ouvrir le score.

 

En seconde période, c'est un coup-franc pourtant anodin au milieu de terrain qui permit aux leaders de la Bundesliga de faire le break par Reus. Mandanda est fautif sur le coup, mais n'oublions pas que sans de grands arrêts de sa part, l'addition aurait été sans doute beaucoup plus lourde.

 

En fin de partie, le penalty concédé par N'Koulou tient de l'anecdote. Lewandowski a signé un doublé et rendu un peu plus morose la soirée marseillaise.

 

Avec ce deuxième revers consécutif, l'OM se retrouve en dernière position du groupe. Arsenal est en tête après son succès face à Naples. Pour les Marseillais, obtenir la qualification tiendrait désormais du miracle. Même la 3e place synonyme de League Europa semble compliquée à aller chercher (c'est sans doute mieux ainsi). Pour garder espoir, il faudra bien négocier les deux confrontations face à Naples, qui seront tout sauf faciles.

 

Le tirage au sort avait laissé augurer d'un groupe très difficile pour l'OM. La confirmation n'a pas tardé à venir.

 

Mais passé ce constat, il ne faut pas se voiler la face : il y a aujourd'hui un monde d'écart entre Marseille et le très haut niveau européen. Arsenal, sans être génial, a su l'emporter à l'exprience. Et Dortmund, sans doute supérieur aux Anglais, a étouffé l'OM pour ne lui laisser aucun chance de succès.

 

Il y a deux ans, l'OM dominait et éliminait une équipe de Dortmund en construction, qui affichait alors un effectif jeune et des ambitions pour l'avenir. Aujourd'hui, le club allemand a atteint son objectif en s'imposant comme un club majeur en Europe, capable de remporter le trophée suprême.

 

Les dirigeants de l'OM, en misant sur le recrutement des meilleurs jeunes français, espèrent en quelques années suivre l'exemple allemand. C'est l'espoir de tous les supporters. Mais la route est encore (très) longue...

 

L'OM n'aura pas le temps de s'attarder sur cette lourde défaite car dimanche, un grand match face au PSG est programmé au stade Vélodrome à 21h00 (à suivre en direct sur Canal +).

 

Résumé du match Dortmund - OM

Ligue des Champions - 2e journée

1er octobre 2013


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires