Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 00:41

OM---Montpellier---2013.JPGJusque là incapable de renverser la vapeur après avoir été mené au score en Ligue 1, l’Olympique de Marseille a arraché samedi la victoire à domicile face à Montpellier (3-2) pour le compte de la 21e journée.


Si l’OM a réalisé une première partie de saison tout à fait satisfaisante en Championnat, il n’aura échappé à aucun supporter que les hommes d’Elie Baup avaient pris la mauvaise habitude de ne jamais parvenir à l’emporter après avoir été menés au score. Cette statistique négative est désormais effacée.


Devant leur public, les Marseillais n’ont rien lâché face au Champion de France en titre et sont parvenus à forcer la décision dans les dernières secondes.


Tout avait pourtant bien commencé puisque d’entrée, les Phocéens, emmenés par Gignac et les deux frères Ayew (tous deux oubliés de la sélection ghanéenne pour la Coupe d’Afrique des Nations) avaient mis la pression sur le but adverse.


La récompense ne s’était pas fait attendre. Avant même la 10e minute, sur un centre de Barton, André Ayew ouvrait le score d’une belle tête croisée.


Mais dans la foulée, Montpellier recollait au score grâce à Herrera, parti à la limite du hors-jeu pour contourner Mandanda et marquer dans le but vide.


Le match allait ensuite largement perdre en intensité. Il fallut attendre le début de la seconde période pour voir la situation se décanter, malheureusement en faveur des visiteurs. Utaka, très en jambes, profitait parfaitement des largesses de la charnière centrale olympienne pour battre Mandanda de près.


A l’approche de la fin du match, le Vélodrome se mit sérieusement à gronder, les supporters redoutant une nouvelle défaite après le revers subi à Sochaux six jours plus tôt.


Heureusement, la fratrie Ayew allait redonner le sourire au peuple marseillais. Le grand frère André, bien lancé par Gignac, allait délivrer un superbe centre à ras-de-terre pour Jordan, qui parvint à tacler le ballon au fond des filets.


On se dirigeait vers un match nul finalement peu glorieux pour l’OM, lorsque le buteur retrouvé Gignac, à l’affût aux abords des seize mètres, profita d’une erreur énorme de Congré pour récupérer le cuir et battre Jourdren d’une frappe croisée, donnant ainsi la victoire aux siens.


Ce succès permet à l’OM de revenir à une longueur du PSG (vainqueur à Bordeaux 1-0) et de Lyon (tenu en échec à domicile par Evian 0-0).


Il rassure surtout sur la capacité des coéquipiers de Mandanda à faire face à des situations mal engagées.

Nul doute qu’au-delà de la « réalité comptable », cette victoire va faire du bien au moral et à la confiance.

 

Ce mardi, l’OM se déplace à Rouen pour les 16e de finale de la Coupe de France (match à suivre en direct sur Eurosport à 20h55). Les Olympiens devront se méfier de ce match piège, sur une pelouse pressentie difficile à jouer en raison des intempéries en cours dans le nord-ouest de la France.

 

Résumé du match OM - Montpellier

Ligue 1 - 21e journée

19 janvier 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires