Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 23:33

OM---Toulouse---2013.JPGVainqueur à domicile samedi face à Toulouse (2-1) pour le compte de la 36e journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille est assuré de terminer à l’une des trois premières places du classement et a toutes les chances de briguer l’une des deux places directement qualificatives pour la prochaine Ligue des Champions.


Les matchs se suivent et se ressemblent pour l’OM. Invaincus depuis leur défaite en Coupe de la Ligue face au PSG (2-0) le 27 février, les coéquipiers de Steve Mandanda ont obtenu samedi un 9e match sans défaite et une 4e victoire consécutive.


A chaque fois, les Phocéens ont du batailler jusqu’au bout pour obtenir les trois points, avec un succès acquis par seulement un but d’écart.


Mais en attendant, les résultats sont au rendez-vous et il n’y a aucune raison pour les supporters marseillais de bouder leur plaisir. D’autant que le niveau de jeu proposé est en progression et laisse de bons espoirs pour l’avenir, à condition de parvenir à conserver lors du mercato estival les éléments majeurs de l’effectif que sont Mathieu Valbuena, Nicolas N’Koulou, André-Pierre Gignac ou encore Steve Mandanda.


Sauf catastrophe, la victoire face à Toulouse devrait permettre un retour de l’OM en Champions League lors de la saison 2013-2014. Elle garantie en tous cas aux Phocéens de terminer à l’une des trois premières places du classement, ce qui est incontestablement mérité puisqu’ils n’ont jamais quitté le podium depuis le début de saison !


Dans un stade Vélodrome qui reprend de plus en plus vie, les bonnes performances des protégés d’Elie Baup aidant, c’est sous l’impulsion d’André Ayew que s’est bâtie la victoire en cette fin d’après-midi.


Au bout d’une première mi-temps dominée par les Toulousains, sans qu’il ne soit évident de définir à quel point les Marseillais ont délibérément choisi ou non d’abandonner le ballon à leurs adversaires, le Ghanéen a ouvert le score d’une tête décroisée splendide au point de penalty sur un centre parfait de Valbuena, auteur de sa 12e passe décisive de la saison en Championnat.


En début de seconde période, les Olympiens ont davantage pris l’initiative du jeu, montrant de beaux mouvements collectifs et une solidité défensive toujours très appréciable.


Sur un ballon bien attaqué par Valbuena de la tête, André Ayew, encore lui, se joua par quelques touches de balle « à la brésilienne » d’une partie de la défense adverse, avant de servir Gignac sur la gauche. Le centre du meilleur buteur marseillais ne put être repris par Valbuena, pourtant à l’affût. Mais, esseulé au second poteau, Morgan Amalfitano, de retour en grande forme après sa blessure, fit preuve de beaucoup d’abnégation pour récupérer le cuir et le transmettre à André Ayew qui n’eût plus qu’à conclure de l’extérieur du pied gauche à bout portant.


Le match semblait plié et l’OM se dirigeait sereinement vers son 21e succès de la saison en Ligue 1.

C’était sans compter sur la ténacité d’une équipe toulousaine pourtant libérée de toute ambition pour cette fin de saison. A dix minutes de la fin, Ben Basat réduit le score d’une frappe croisée entre les jambes de Mandanda.

 

L’OM allait tout de même, dans la douleur, tenir le résultat positif jusqu’au bout.

 

Ce dimanche, les Marseillais pourront regarder le match OL - PSG avec sérénité :

 

  • En cas de succès, le PSG serait sacré Champion de France mais cela assurerait également à l’OM la 2e place synonyme de qualification directe pour a prochaine Ligue des Champions.
  • En cas de succès lyonnais, l’OM, revenu à 4 points du PSG, garderait un infime espoir de dépasser son ennemi intime sur le fil (une utopie quand on sait que Marseille se déplacera le week-end prochain à Saint-Etienne alors que le PSG accueillera la lanterne rouge Brest). L’OL resterait cependant à une distance raisonnable de 4 points de retard sur l’OM, qui n’aurait alors besoin que d’un succès lors des deux dernières journées pour confirmer sa 2e place.
  • Un match nul rapprocherait à la fois le PSG du titre et l’OM de la 2e place, sans tuer totalement le suspense sur l’ordre du tiercé final.

 

Samedi 18 mai à 21h00, l’OM se déplace à Saint-Etienne pour le compte de la 37e journée de Ligue 1 (match à suivre en direct dans le multiplex de Canal+, toutes les rencontres ayant lieu en même temps).

 


Résumé du match OM – Toulouse

Ligue 1 – 36e journée

11 mai 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires