Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 02:17

Arsenal---OM.jpgAuteur d'un match nul très intéressant sur la pelouse d'Arsenal (0-0) lors de la 4e journée de la Ligue des Champions, l'Olympique de Marseille reste en position favorable pour se qualifier pour les huitièmes de finale.

 

 

Il y a des matchs nuls satisfaisants et des matchs nuls frustrants. Celui obtenu mardi à l'Emirates Stadium de Londres par les hommes de Didier Deschamps tient un peu des deux.

 

Satisfaisant au niveau du contenu tout d'abord. Dès l'entame, les Marseillais ont pressé leur adversaire pendant dix bonnes minutes, mettant dos au mur la défense adverse. Jordan Ayew et Loïc Rémy furent à deux doigts de trouver l'ouverture.

La rencontre s'est ensuite équilibrée, mais l'OM a su contrôler les attaques adverses. Fanni, N'Koulou, Diawara, Diarra et Mandanda ont tous réussi une fort belle performance, sans accroc ou presque.

 

En seconde période, le match a perdu en intensité, mais c'est bien Marseille qui a continué à tenir le ballon, se procurant les meilleures occasions de but. Sans Lucho, Marseille va actuellement plus vite, se projette plus rapidement vers l'avant et le mouvement autour du porteur du ballon fait plaisir à voir.

 

Même si le score est resté vierge, les Phocéens peuvent se réjouir d'avoir fait jeu égal, parfois mieux, avec un grand d'Europe. Ils auraient même pu réaliser l'exploît d'être la première équipe à faire tomber Arsenal à domicile lors des phases de poule de Ligue des Champions.

 

Malgré tout, la frustration existe. On a senti Marseille tout proche d'une victoire qui aurait assurément mis un "coup de booste" à sa saison. L'OM va mieux et recommence progressivement à faire peur. Un résultat "référence" contre les Anglais aurait assurément renforcé ce sentiment.

 

Il n'a manqué qu'un brin de réussite, de détermination et de justesse pour y parvenir. C'est sûrement ce qui fait la force des grandes équipes, ce que l'OM n'est malheureusement pas sur la scène européenne.

 

Au final, avec la victoire du Borussia Dortmund sur l'Olympiakos (1-0) dans l'autre rencontre du groupe F, les Marseillais peuvent se satisfaire d'avoir fait un pas de plus vers la qualification pour les huitièmes de finale.

 

Si dans trois semaines, l'OM l'emporte au Vélodrome face aux Grecs et que Dortmund ne gagne pas à l'Emirates (scénario qui semble raisonnablement possible), le sort du groupe sera scellé au niveau des qualifiés. Il ne restera alors qu'à connaître l'ordre de classement et le nom du club repêché en Europé League.

 

Il reste une petite marche à franchir pour l'OM. Mais en Coupe d'Europe plus qu'ailleurs, chaque faux pas peut se payer au prix fort. Prudence donc...

 

Dimanche, à 17h00, l'OM accueillera Nice pour le compte de la 13e journée journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur Foot+).

 

Découvrez tous les résultats et les classements des groupes de la Ligue des Champions sur le site d'Eurosport.

Partager cet article
Repost0

commentaires