Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 17:39

Nice---OM---2012.jpgHauteur d’un match courageux à défaut d’être séduisant, l’Olympique de Marseille a obtenu le nul sur la pelouse de Nice (1-1) samedi. Ce résultat permet de mettre un terme à une terrible série de cinq défaites consécutives en Ligue 1. 

 

L’OM devait à tout prix se relancer ce samedi à Nice, afin d’aborder avec davantage de sérénité son quart de finale aller de Ligue des Champions prévu mercredi soir.

Si les Phocéens n’ont pas pu l’emporter, ils ont courageusement obtenu le point du match nul.

La principale information de la composition de Didier Deschamps était le retour dans le onze de départ de Benoît Cheyrou. Les absences de Rémy et N’Koulou permettaient à Brandao et Fanni d’être titularisés.

L’entame de match fut clairement à l’avantage des Niçois, dominateurs dans tous les duels. Sur l’un d’eux, Souleymane Diawara se blessa et du céder sa place prématurément, remplacé par Kaboré (M’Bia passant en charnière centrale).

Clairement, le Burkinabé n’a rien apporté de bon à l’OM ! Habitué des prestations médiocres, le milieu de terrain a montré une fois de plus ses limites techniques et ses difficultés à faire preuve d’efficacité à la récupération.

Au terme d’une première période très difficile pour l’OM, Mandanda évitant plusieurs fois l’ouverture du score, Kaboré, déjà averti, se rendit coupable d’une faute stupide qui le vit regagner les vestiaires prématurément.

Les Marseillais, en plein doute, allaient donc devoir jouer toute la deuxième mi-temps à 10 contre 11.

Etonnement, l’OM apparut plus à son avantage, montrant de la solidarité défensive et de l’allant offensif.

Sur un joli mouvement, Azpilicueta se joua de son vis-à-vis, avant de centrer parfaitement pour André Ayew, dont la reprise trompa Ospina.

Contre toute attente, et il faut bien le dire globalement contre le cours du jeu, Marseille menait au score.

Ce fut le cas jusqu'au dernier quart d’heure. L’arbitre indiqua alors le point de penalty pour une faute peu évidente, sorte de « compensation » des nombreux accrochages houleux mais non sifflés de Stéphane M’Bia sur Civelli.

Monzon ne laissa aucune chance à Mandanda.

L’OM a montré ce samedi soir de l’envie et a su stopper l’hémorragie. Ce résultat devrait faire du bien avant de recevoir le Bayern Munich en Ligue des Champions.

Il permet aussi de calmer légèrement la colère des supporters. Il en faudra toutefois plus pour conduire à une réconciliation.

En revanche, au classement, on sait qu’un match nul n’est jamais une bonne opération. L’OM reste bloqué en milieu de tableau, à 20 points du leader Montpellier (avant le match du PSG) et 13 points du podium.

Mercredi 28 mars, l’OM reçoit le Bayern Munich au stade Vélodrome en quart de finale aller de la Ligue des Champions (match à suivre en direct sur TF1 à 20h45).

Pour découvrir toutes les informations sur la Ligue 1, consultez le site d'Eurosport.

Résumé du match Nice – OM

24 mars 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires