Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
5, 6 et 7 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessan (Hérault)

Bessans
14, 15 et 16 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessans (Savoie)

Bessans
Mardi 15 août
Festivités de l'Assomption

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 21:58

OM---Monaco---2013.JPGDans un match disputé à un niveau d'intensité que l'on voit (trop) rarement en Ligue 1, l'Olympique de Marseille s'est incliné 2-1 au stade Vélodrome face à l'AS Monaco, en match de clôture de la 4e journée. Les Marseillais sont 2e du classement.

 

Au terme d'un match d'une telle qualité, deux sentiments peuvent légitimement s'entrechoquer pour les supporters de l'OM.

 

Bien sûr, il y a la déception d'avoir perdu à domicile face à un adversaire direct de haut de tableau. L'OM n'avait plus été battu à domicile depuis la mi-février (0-1 contre Nancy) et restait sur une très bonne série en Championnat (exceptée une défaite dans un match sans importance contre Saint-Etienne).

 

Mais il y a aussi la satisfaction d'avoir tenu tête à une équipe qui a tout pour devenir championne de France dans quelques mois. Après trois victoires face à des équipes réputées modestes, les observateurs attendaient beaucoup de ce premier vrai test pour voir de quoi l'OM était capable. Sur le contenu de la rencontre, ils ont de quoi être rassurés.

 

Les coéquipiers de Steve Mandanda ont longtemps tenu la comparaison avec les stars monégasques, avant de céder en fin de rencontre face à la vitesse de leurs adversaires.

 

Le début de match fut un peu poussif pour l'OM et fit craindre le spectre d'une soirée cauchemardesque. Mais passé le premier quart d'heure, les Olympiens ont pris le jeu à leur compte, emmenés notamment par André Ayew et Mathieu Valbuena, très en jambes.

 

Sur une action en première intention parfaitement menée, André Ayew fut à deux doigts d'ouvrir le score, mais sa frappe passa de peu à côté du poteau gauche de Subasic.

 

Il fallut attendre encore quelques minutes pour voir le Vélodrome "exploser" de joie. Sur un corner tiré par Valbuena, Lucas Mendes, entré en jeu suite à la blessure de Diawara, catapulta le ballon au fond des filets de la tête. Juste avant la mi-temps, l'OM était ainsi récompensé de ses efforts pour destabiliser la défense adverse.

 

Mais au retour des vestiaires, les Marseillais furent trop rapidement surpris. Grâce notamment à un Moutinho beaucoup plus en vue, Monaco égalisa par l'intermédiaire de Falcao, seul aux six mètres pour reprendre un centre fuyant.

 

Le jeu fut ensuite équilibré jusqu'à la 70e minute. André Ayew fut tout près de redonner l'avantage aux siens, mais sa frappe croisée heurta le poteau de Subasic, battu. L'aîné des Ayew aurait même pu obtenir un penalty sur un débordement, mais l'arbitre décida finalement de lui occtroyer un carton jaune très sévère pour simulation.

 

On sentit peu à peu les Marseillais reculer, fatigués par tous les efforts fournis. Sans doute que des changements de la part d'Elie Baup auraient alors été les bienvenus pour soulager le milieu de terrain. Au lieu de celà, le coach phocéen laissa ses joueurs subir les offensives adverses.

 

Et après un poteau, puis une sortie impeccable de Mandanda, le portier international finit par s'incliner sur une frappe de Rivière, parfaitement lancé et auteur d'un grand pont sur Lucas Mendes.

 

Bien sûr, Falcao est un joueur exceptionnel, cela ne fait pas de doute. Mais force est de constater ce soir que son remplacement par Rivière a été bénéfique à l'ASM. Le jeune attaquant a été impressionnant et a démontré un potentiel énorme en inscrivant (déjà) son 5e but de la saison.

 

Pour Marseille, il y aura beaucoup d'enseignements positifs à retenir de cette rencontre. Les Olympiens ont prouvé qu'il avaient les capacités pour se mêler à la lutte avec Monaco et le PSG. En jouant comme ce soir, ils devraient pouvoir faire le plein contre les petites formations de Ligue 1 sans trop de soucis.

 

Si la performance collective a été de qualité, au niveau individuel, on peut regretter le faible rendement de Payet, et surtout de Gignac, qui a eu très peu de ballons à exploiter. A gauche, le jeune Mendy semble certes meilleur que Morel offensivement, mais il a laissé beaucoup trop d'espaces derrière.

 

Il reste 24 heures aux dirigeants marseillais pour éventuellement apporter quelques corrections à leur effectif. Ensuite, le mercato fermera ses portes.

 

Au classement, l'OM laisse la première place à Monaco et voit revenir sur ses pas Saint-Etienne, vainqueur de Bordeaux (2-1). Le PSG a de son côté évité une terrible contre-performance en s'imposant à domicile face à Guingamp (2-0) dans les arrêts de jeu. Enfin pour Lyon, battu à Evian (2-1), la crise couve.

 

Samedi 14 septembre (après la trêve internationale), l'OM se déplacera à Toulouse pour le compte de la 5e journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur Canal+ à 17h00).

 

Résumé du match OM - Monaco

Ligue 1 - 4e journée

1er septembre 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires