Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Ouverture de la station
Novembre 2021 - JT de 13h de TF1

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 12:57

Battu à Lyon (2-1), l'Olympique de Marseille a été éliminé de la Coupe de la Ligue en quart de finale.

 

Sortis des compétitions européennes avant la trêve hivernale, les Phocéens ont abandonné mercredi l'un de leurs trois objectifs restant de la saison en perdant en Coupe de la Ligue sur la pelouse de Gerland face à Lyon.

 

Avec une équipe en partie remaniée, notamment dans le secteur offensif, les Marseillais ont eu toutes les peines du monde à se montrer dangereux sur la cage de Lopes.

 

Globalement dominés, ils ont encaissé un premier but par Gourcuff en milieu de première période. Avant la mi-temps, on vit un peu plus les hommes d'Anigo, motivés pour revenir au score avant de rentrer au vestiaire.

 

Mais une erreur d'arbitrage allait faire basculer définitivement la rencontre. Sur un face à face Lopes - Khalifa, la sortie complètement illicite du gardien lyonnais ne fut pas sanctionnée d'un penalty et d'un carton rouge qui semblaient pourtant s'imposer.

 

En deuxième période, la domination des Lyonnais se confirma, avec à la clé un deuxième but signé Gomis.

 

Le penalty accordé dans les dernières minutes pour une main de Briand ne suffit pas à renverser la vapeur, malgré la transformation de Gignac.

 

avec des regrets mais aussi une forme de logique, l'OM quitte la Coupe de la Ligue qui leur a pourtant globalement souri ces dernières années.

 

Résumé du match OL - OM

Coupe de la Ligue - 1/4 de finale

15 janvier 2014


 
Partager cet article
Repost0

commentaires