Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 14:45

Rennes---OM---2013.JPGAprès avoir mené deux fois au score, l’Olympique de Marseille a été tenu en échec à Rennes (2-2) pour le compte de la 22e journée de Ligue 1. Les hommes d’Elie Baup laissent échapper de précieux points dans la course au titre.

 

Défaits à Sochaux (1-3) et victorieux dans la douleur devant Montpellier (3-2), les Marseillais espéraient mettre à profit un déplacement pourtant difficile à Rennes pour engranger des points et de la confiance. Face à un prétendant au podium, l’OM avait en tête de prendre de grandes distances. En cas de victoire, les Olympiens compteraient neuf points d’avance sur les Bretons, 4e du classement.

 

Dès l’entame, on a senti que cette rencontre s’annonçait prometteuse avec une réelle volonté de chaque côté d’aller de l’avant et de créer le danger sur le but adverse.

 

Les Marseillais ont subi pendant une demi-heure les assauts rennais, sans ne jamais céder. Et à la 37e minute, le talent d’André Ayew permit à l’OM de faire une première fois la différence. A l’origine de l’action, parti du rond central avant de décaler Valbuena sur la gauche, le Ghanéen fut également à la réception de la belle passe en profondeur de « Petit vélo » pour tromper Costil d’une frappe entre les jambes.

 

Les Marseillais auraient même pu faire le break dans la foulée, avec toujours André Ayew à la réception d’une belle combinaison entre Valbuena et Morel. Mais sa frappe trop écrasée ne trompa pas la vigilance de Costil.

 

Au retour des vestiaires, après avoir vu un OM fringuant en fin de première période, on retrouva un OM bien plus timoré, qui à force de subir finit par céder sur corner (toujours ces coups de pieds arrêtés !).

 

Le match était donc totalement relancé et on pensait qu’il serait difficile pour l’OM de refaire surface.

 

Mais à la 83e minute, les Olympiens réussirent à reprendre l’avantage grâce à Ayew, Jordan cette fois-ci. A l’origine de l’action, encore Valbuena, avec cette fois dans le rôle du centreur décisif Morgan Amalfitano, entré en cours de jeu.

 

A 2-1, l’OM semblait gérer sereinement son avantage… jusqu’à une énorme boulette de Steve Mandanda, pourtant intraitable tout au long de la rencontre. Sur une frappe à angle fermé de Sané, le portier marseillais ne parvint pas à maîtriser le cuir. Le ballon heurta le poteau pour finalement revenir devant la ligne de but. Alessandrini, en embuscade, n’eût plus qu’à pousser le ballon de la tête au fond des filets.

 

Ce samedi, l’OM a bêtement perdu, sur une erreur d’inattention et une faute individuelle, deux points dans la course au titre de Champion de France. Les Marseillais sont désormais à 3 points de Lyon (et une différence de but très défavorable), qui est allé gagner à Valenciennes 2-0.

 

Les supporters pourront se consoler en se disant que la prestation proposée a démontré de réels progrès dans le jeu. Et se réjouir que la fratrie Ayew ne soit pas partie avec leur sélection nationale disputer la Coupe d’Afrique des Nations !

 

Mercredi, l’OM disputera le match reporté comptant pour les 16e de finale de la Coupe de France sur la pelouse de Rouen (match à suivre en direct sur Eurosport à partir de 20h50). En cas de victoire, les Marseillais affronteront le PSG au Parc des Princes en 8e de finale.

En Championnat, l’OM recevra Nancy dimanche 3 février (match à suivre à 21h sur Canal+).

 


Résumé du match Rennes - OM

Ligue 1 - 22e journée

26 janvier 2013

Partager cet article
Repost0

commentaires