Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
5, 6 et 7 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessan (Hérault)

Bessans
14, 15 et 16 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessans (Savoie)

Bessans
Mardi 15 août
Festivités de l'Assomption

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 22:09

OM---ASSE---septembre-2013.JPGFlamboyant en première période, dominé ensuite, l'Olympique de Marseille est venu à bout de l'AS Saint-Etienne mardi soir, pour le compte de la 7e journée de Ligue 1.

 

Après avoir perdu à domicile contre Monaco et réalisé deux matchs nuls sur les pelouses de Toulouse et Bastia, l'OM se devait de l'emporter au stade Vélodrome face à un adversaire direct pour les places européennes.

 

Pour l'accueil des Verts de Saint-Etienne, Elie Baup était privé de Morel et Gignac, blessés. Si le coach phocéen a justement choisi de titulariser Benjamin Mendy au poste de latéral gauche, son choix d'aligner une nouvelle fois Jordan Ayew en pointe est plus que constestable, Saber Khalifa n'ayant eu jusque là que peu de temps de jeu et ayant pourtant montré quelques dispositions intéressantes.

 

Pour le reste, Imbula récupérait sa place de titulaire au milieu après avoir été préservé à Bastia. Payet, de retour de blessure, était préféré à Thauvin pour accompagner André Ayew et Mathieu Valbuena dans le secteur offensif.

 

Les Marseillais parvinrent à imposer leur rythme d'entrée et à faire grandement souffrir l'arrière-garde stéphanoise. Il fallut attendre la 22e minute pour voir la domination phocéenne se concrétiser. Sur un centre parfaitement adressé par Valbuena, intenable tout au long de la partie, Benjamin Mendy, seul au secod poteau, reprit d'une volée écrasée surprenante pour ouvrir le score.

 

Quelques minutes plus tard, une parfaite combinaison phocéenne permis un nouveau centre venu de la droite qu'Imbula parvint à reprendre parfaitement pour doubler la mise.

 

A 2-0, avec un volume de jeu impressionnant de ses deux jeunes Mendy et Imbula (qu'il sera dur de déloger du onze de départ), l'OM semblait se diriger vers un succès facile.

 

C'était sans compter sur l'arbitrage pitoyable de Saïd Enjimi, comme à son habitude très mal inspiré tout au long de la partie.

 

Sur un ballon contré du buste par Romao, il désigna le point de penalty et permis aux Verts de revenir au score.

 

Valbuena, leader inconstetable de l'OM version 2013-2014, fut à deux doigts de faire le break avant la pause, mais Ruffier fut parfaitement présent sur un coup-franc qui prenait la direction de la lucarne et sur une déviation de près qui s'orientait vers le petit filet.

 

En seconde période, les Marseillais furent davantage mis en difficultés par leurs adversaires, tandis que l'arbitre continua son parfait récital de médiocrité. Plusieurs mains furent encore oubliées, dont une dans la surface qui aurait du valoir un penalty à Saint-Etienne (cette fois totalement justifié).

André Ayew aurait de son côté pu être expulsé suite à une faute grossière sur Mollo, sérieusement blessé à la cheville.

 

Grâce à la sérénité de la charnière N'Koulou - Mendès, mais aussi à l'expérience d'André Ayew, de Mathieu Valbuena ou encore de Romao pour conserver le ballon, les Olympiens parvinrent à résister à un retour qui aurait sans aucun doute été dur à digérer.

 

On pourra encore une fois regretter qu'Elie Baup ait attendu le dernier quart d'heure pour effectuer des changements, alors que ses joueurs semblaient "cuits" physiquement. Jordan Ayew, certes remuant devant mais pas du tout efficace, a été conservé sur le terrain jusqu'à la 88e minute. Khalifa n'a donc eu que 6 minutes de temps de jeu alors que Gignac était absent. On se demande ce qu'il faut pour que l'ancien joueur d'Evian ait la chance de jouer au moins un morceau de match lui permettant de s'illustrer.

 

A noter que Mario Lemina a disputé son premier match avec l'OM et a montré beaucoup d'application dans le dernier quart d'heure.

 

Avec ce succès, l'OM recolle à la tête du classement et se rassure avant un déplacement périlleux à Lorient ce week-end.

 

Samedi 28 septembre à 14h00, l'OM se déplace à Lorient pour le compte de la 8e journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur BeInSport 1).

 

Résumé du match OM - ASSE

Ligue 1 - 7e journée

24 septembre 2013

Buts-OM---ASSE---2013.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires