Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 22:18

Deschamps---OM-Toulouse.jpgSuite à la défaite de Lille à Monaco samedi, l'Olympique de Marseille avait une belle occasion de revenir sur les talons des Nordistes en recevant Toulouse au stade Vélodrome dimanche. Tenus en échec (2-2), les Phocéens n'ont pas su profiter de l'opportunité mais grapillent tout de même un point sur le leader. L'Olympique Lyonnais réalise la bonne opération de la 30e journée grâce à sa victoire 3-0 face au Racing Club de Lens.

 

 

Il est toujours difficile de juger s'il est préférable de jouer avant, en même temps ou après ses adversaires directs. Chacun peut y aller de son argumentaire à ce sujet. Pour ma part, je suis convaincu qu'il est préférable de jouer avant ou en même temps que ses rivaux. Car en jouant après, soit les autres ont gagné et l'obligation de résultat positif ajoute de la pression aux joueurs, soit les autres ont perdu et le risque d'un relâchement est réel. On reconnaît l'OM dans ce second cas de figure.

 

A la surprise générale, Lille a été battu à Monaco samedi soir (1-0). Le club de la Principauté lutte pourtant pour le maitien cette saison (il devrait d'ailleurs s'en sortir au regard de ses récentes prestations). Il faut dire que cette défaite lilloise s'explique assez facilement, par deux faits de jeu essentiels : une passe en retrait ratée de Rami  pour Landreau qui offre le but à Park, et l'expulsion de Gervinho avant la mi-temps qui réduit considérablement les chances de revenir dans la partie pour ses coéquipiers.

 

Malheureusement dimanche, les Marseillais n'ont pas su profiter du faux pas lillois pour recoller à un point de la tête du classement. Les hommes de Didier Deschamps semblaient certes déterminés, mais suite à l'ouverture du score de Rémy (préféré encore une fois à Gignac en pointe) sur une bonne passe de Cheyrou, on a senti un relâchement de la part des joueurs.

 

Alors que les supporters s'apprêtaient à voir rentrer leur équipe au vestiaire avec un but d'avance, Braaten jeta un coup de froid sur le Vélodrome en glissant le ballon entre les jambes de Mandanda sur un ballon reçu entre deux défenseurs.

 

Le début de la seconde mi-temps ne fut pas meilleur pour les Marseillais, qui subirent les assauts toulousains avant d'essayer peu à peu de reprendre la maîtrise du jeu. Rémy aurait même pu obtenir un penalty sur un tirage de maillot évident. Mais cela ne doit en rien constituer une excuse.

 

A l'heure de jeu, Cetto profita d'une sortie ratée de Mandanda pour catapulter le ballon au fond des filets. Le spectre de la défaite plana sur le Vélodrome, jusqu'à un débordement et un centre en retrait d'Ayew repris du plat du pied par Gignac, entré en jeu quelques minutes plus tôt.

 

L'OM se contente d'un match nul, un résultat décevant à domicile face à un mal classé.

 

Si les ciel et blanc restent plus que jamais en course pour le titre, il faut de nouveau regarder Lyon dans le rétroviseur. Car en l'emportant en seconde période face à des Lensois de plus en plus proches de la Ligue 2, les hommes de Jean-Michel Aulas peuvent de nouveau rêver de titre. Ils sont à 2 points de Marseille et 5 points de Lille.

 

La fin de saison s'annonce pleine de suspens au sein du trio de tête. Rennes, battu à Brest 2-0, semble désormais hors-course.

 

 

Classement (après 30 journées) :

 

1 - Lille (58 pts +23)

2 - OM (55 pts +18)

3 - OL (53 pts +24)

4 - Rennes (51 pts +9)

5 - PSG (49 pts +13)

...

16 - Monaco (35 pts +0)

17 - Caen (35 pts -10)

18 - Auxerre (34 pts -2)

19 - Lens (28 pts -18)

20 - Arles-Avignon (13 pts -41)

 

 

Dimanche à 17h00, l'OM se rendra à Montpellier (match à suivre en direct sur Foot+). Une répétition de ce qui sera l'afiche de la finale de la Coupe de la Ligue le 24 avril au Stade de France.

Lille accueillera Bordeaux samedi, et Lyon concluera la 31e journée par un déplacement périlleux au Parc des Princes face au PSG.


 

Résumé du match OM - Toulouse

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires