Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 01:25

Charvoz---Santais.jpgAu terme du Second Tour des élections législatives 2012 dans la 3e circonscription de la Savoie, Pierre-Marie CHARVOZ, candidat soutenu par l’UMP et le Parti Radical Valoisien, a recueilli 47,94% des suffrages et a donc été battu par la socialiste Béatrice SANTAIS.

 


Bien entendu, au terme d’une longue et belle campagne aux côtés de Pierre-Marie CHARVOZ, un sentiment de déception domine avec ce résultat insuffisant, bien que très honorable. Cependant, pas question de se laisser abattre.

 

Le résultat étant ce qu’il est, il convient d'en prendre acte d’adresser à Béatrice SANTAIS des félicitations républicaines bien légitimes, au terme d’une campagne digne et relativement respectueuse de part et d’autre.

 

Il conviendra également d'en faire une analyse objective, notamment pour déterminer ce qui a plus ou moins bien fonctionné concernant les thèmes abordés, les idées défendues, la manière de mener campagne... Il faudra en tirer des conséquences utiles pour la suite.

 

Il est en tout cas assuré que la poussée incontestable de la gauche au niveau national, mais aussi le contexte difficile, tant au niveau économique que politique, ont joué un rôle important dans l’issue finale de cette élection.

 

Personnellement, je regrette également la position très en retrait du député sortant Michel BOUVARD. Alors que ses 19 années de mandat laisseront un souvenir très positif pour de nombreux Savoyards, sa « sortie » me laisse un sentiment très mitigé. Michel BOUVARD a certes soutenu le candidat investi par l’UMP, mais il eût été préférable qu’il ne se contente pas de le faire « du bout des lèvres ». Un appui fort et un engagement total auprès de celui qui fût pendant dix ans son suppléant aurait été très appréciable.

 

Il est temps maintenant de se tourner vers l’avenir.

 

Cet avenir, il doit s’inscrire avant tout dans la poursuite du travail de chacun au service du développement et de l’avenir de l’ensemble du territoire, sur le terraint et à l'écoute des habitants.

 

Cet avenir, il doit se construire avec dynamisme et détermination.

 

Le travail réalisé par notre nouvelle députée sera observé avec attention, en espérant qu’il soit positif.

 

Si je ne doute pas de la volonté de Béatrice SANTAIS d’œuvrer pour la circonscription, elle a été élue pour cela, je crains cependant que son engagement aux côtés de François HOLLANDE lui pose rapidement d’importants problèmes.

 

Béatrice SANTAIS a promis de suivre le programme porté par le nouveau Président de la République et de voter l’ensemble des projets qui seront proposés par les socialistes au Parlement.

 

Il sera intéressant de voir son positionnement sur la réforme annoncée des rythmes scolaires, par exemple. Les contours annoncés récemment par le Ministre de l’Education Vincent PEILLON laissent augurer d’une réduction de certaines périodes de vacances scolaires propices à l’activité touristique.

Quand on sait l’importance du tourisme pour nos territoires de montagne, je crains que cette réforme nous soit largement préjudiciable. Il sera intéressant d’entendre l’argumentaire qui sera réalisé le moment venu.

 

Il en va de même pour le devenir de l’usine Rio Tinto Alcan. Le gouvernement s’est engagé à régler le dossier dès cet été. Le Ministre du Redressement Productif étudie un projet de loi qui obligerait un industriel à céder à un repreneur par voie judiciaire, sans spoliation, une usine française rentable dont il voudrait se désengager.

 

Seulement, cela suffira-t-il à trouver un repreneur ? Et si ce n’est pas le cas, la gauche proposera-t-elle une nationalisation, comme cela a déjà été évoqué, pour les entreprises en difficulté ? Il faudra en tout cas suivre cela de près car nationaliser, dans la situation économique que l’on connait, serait une catastrophe pour notre pays et un retour dans le passé douloureux.

 

 

Pour l’avenir, sur l’ensemble des sujets qui préoccupent les citoyens (le travail, l’emploi, le pouvoir d’achat, la capacité d’entreprendre, l’industrie, les services publics, l’enseignement, la sécurité, le tourisme, l’agriculture, l’environnement, la place des jeunes et des aînés dans la société, …) nous avons des idées et des convictions que nous devons continuer à faire avancer.

 

Dès à présent, un large rassemblement de la droite et du centre, ainsi que de tous ceux qui se retrouvent dans les valeurs portées, est essentiel pour préparer l’avenir et les échéances prochaines.

 

 

Si la socialiste Bernadette LACLAIS a été élue dans la 4e circonscription, la Savoie peut compter sur deux députés de droite solidement ancrés dans le paysage politique départemental. Hervé GAYMARD (2e circonscription) et Dominique DORD (1e circonscription), ont été réélus avec chacun près de 60% des suffrages au Second Tour. Nul doute qu'ils porteront avec efficacité la voix des Savoyards, notamment de ceux qui ont accordé leur confiance aux idées portées par l'UMP.

Partager cet article
Repost0

commentaires