Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 21:59

OM---Brest-1.jpgTenu en échec à domicile par Brest (1-1), l'Olympique de Marseille a une nouvelle fois déçu en Ligue 1 après une belle victoire en Ligue des Champions dans la semaine. Les Phocéens restent embourbés en deuxième partie de tableau. Pendant ce temps, le PSG a pris seul la tête du championnat en dominant Lyon dans le choc de cette 9e journée.

 

Pour une fois, je ne vais pas m'attarder très longtemps sur le match de l'OM. D'abord car il n'y a pas grand chose à dire. Ensuite, car il faut bien l'admettre, il fallait regarder vers le Parc des Princes ce dimanche pour assister à du football, du vrai.

 

Quatre jours après sa large victoire face au Champion d'Allemagne, Dortmund, en Ligue des Champions (3-0), Marseille est donc retombé dans ses travers.

 

Les supporters espéraient enfin le réveil de leur équipe et une remontée progressive au classement. Il faudra repasser.

 

Dès les premières minutes, la tâche des hommes de Deschamps s'est compliquée. Sur une frappe aux 20 mètres, Poyet eût le bonheur de voir Mandanda se trouer et laisser entrer le ballon au fond des filets.

 

Fort heureusement, peu de temps après, sur un joli mouvement collectif, les Olympiens remirent les pendules à l'heure. Bien décalé, Rémy s'enfonça dans la défense avant de centrer pour A.Ayew qui poussa le ballon dans le but vide.

 

1-1 après 20 minutes de jeu... puis plus rien ! L'OM s'est éteint progressivement avant la mi-temps et n'a jamais remis le moteur en route après la pause. Pire, les Marseillais ont même été inquiétés en fin de rencontre par des Bretons tout heureux de finalement ramener un point de leur déplacement au Vélodrome.

 

Le public, c'est logique, n'a pas apprécié. La bronca à la sortie des joueurs laisse augurer de nouveaux jours très difficiles sur la Canebière.

 

Fort heureusement, pour les passionnés de ballond rond, il y a eu du foot aujourd'hui, à quelques centaines de kilomètres de là. Les co-leaders du classement, Paris et Lyon, se retrouvaient dans l'enceinte de Boulogne pour un duel au sommet.

 

La rencontre a tenu toutes ses promesses : de l'ambiance, du beau jeu, des occasions et des buts. Que demander de plus ?

 

Le match a été relativement équilibré et a basculé sur un coup de génie, celui de Javier Pastore. Lancé côté gauche, l'Argentin a parfaitement éliminé son vis-à-vis avant de battre Hugo Lloris dans un angle (mal) fermé.

 

A l'entrée des arrêts de jeu, Christophe Jallet, à la réception d'un coup-franc de Nenê, paracheva le succès parisien d'une reprise de volée à bout portant.

 

On sait désormais avec certitude que le PSG jouera les premiers rôles cette saison. Je ne suis pas loin de voir les Parisiens déjà champions... Mais ne brûlons pas les étapes. Lyon, bien que battu, a confirmé ses bonnes dispositions dans le jeu. A quelques centimètres, Gomis aurait pu signer un doublé et arracher un match nul.

 

Ces deux équipes sont bien parties pour se "tirer la bourre" en haut de tableau et caresser le rêve de remporter le titre. Et pendant ce temps là, pour Marseille, le cauchemar se poursuit.

 

Après la trève internationale, l'OM se rendra à Toulouse le samedi 15 octobre pour le compte de la 10e journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur Foot+ à 19h00).

 

 

Résumé du match OM - Brest

2 octobre 2011

 

Partager cet article

Repost0

commentaires