Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 00:43

Montpellier-Champion---Girard-Nicollin.jpgLe Montpellier Hérault Sporting Club (MHSC) a été sacré Champion de France de football pour la première fois de son histoire, au terme d’une saison au cours de laquelle le club de Louis Nicollin aura déjoué tous les pronostics. Ce sacre inattendu constitue une très belle surprise, mais renforce les interrogations sur le niveau réel de la Ligue 1.


Toute la saison, la France du football a attendu que Montpellier s’écroule et laisse le champ libre pour le titre au Paris-Saint-Germain et à ses riches actionnaires qataris. La chute n’est jamais venue.

 

Petite équipe destinée à lutter pour le maintien, gros outsider, candidat crédible à l’Europe puis à la Ligue des Champions, Montpellier s’est peu à peu imposé comme un candidat sérieux à la consécration suprême, obtenue de haute lutte au terme de la 38e journée.

 

En déplacement à Auxerre, club déjà condamné à retrouver la Ligue 2 après 32 ans consécutifs parmi l’élite, la bande à René Girard n’avait besoin que d’un point pour anéantir les derniers espoirs de titre du PSG.

 

Mené au score, Montpellier est parvenu à égaliser puis à finalement l’emporter en fin de rencontre (2-1).

 

La victoire du PSG à Lorient (2-1) n’a servi qu’à entretenir le suspense jusqu’au bout, le match Auxerre-Montpellier s’étant terminé bien longtemps après les autres en raison du comportement stupide de certains supporters bourguignons.

 

Avec ce premier titre de leur histoire, les Montpelliérains viennent de donner un sacré coup de fraîcheur au Championnat de France. Tant mieux pour Olivier Giroud (meilleur buteur de la saison) et tous ses coéquipiers, qui l’ont bien mérité tant ils ont produit un jeu séduisant et offensif pratiquement à chaque match.

 

Tant mieux aussi pour Louis Nicollin, Président du MHSC, club qu’il a amené au sommet en 37 ans d’une vie dédiée au football, à son club et à sa ville.

 

Cependant, difficile de se réjouir à 100% de voir un club « modeste » devenir Champion de France. Et pour cause : déjà relégué au 6e rang des championnats européens (derrière l’Angleterre, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie et désormais le Portugal), la Ligue 1 affiche clairement ses limites.

 

Jamais un club de seconde zone ne pourrait « damer le pion » à toutes les grosses écuries dans un de ces cinq autres championnats !

 

Sans parvenir à remporter le titre national, ni même (pour certains) à lutter pour cela, Paris, Marseille, Lyon ou encore Lille n’ont que peu d’espoirs d’accéder à une finale de Champions League dans les cinq années à venir.

 

Les investissements colossaux envisagés par le PSG me donneront peut-être tord.

 

L’année prochaine, Montpellier, Paris et Lille représenteront la France en Ligue des champions, avec on l’espère de belles prestations.

 

Lyon, Marseille et Bordeaux disputeront quant à eux la Ligue Europa.

 

En bas de tableau, Caen, Dijon et Auxerre sont relégués en Ligue 2 et seront remplacés par Bastia, Reims et Troyes.

 

Pour découvrir tous les résultats et le classement final, rendez-vous sur  le site d’Eurosport.

Partager cet article

Repost0

commentaires