Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 11:05

Equipe-de-France-4x100m.jpgLa délégation française espérait ramener au minimum trois médailles des Championnats du monde d'athlétisme. Elle en a finalement obtenu quatre, ce qui est une satisfaction. Malheureusement, l'absence de titre mondial ternit un peu le bilan. Au tableau des médailles, la France n'est que 18e.

 

A Daegu (Corée du Sud), l'équipe de France d'athlétisme a soufflé le chaud et le froid. Attendus respectivement sur 100 mètres et sur 50 kilomètres marche, Christophe Lemaître et Yohann Diniz ont déçu. Le premier a échoué au pied du podium, tandis que le second a été disqualifié après avoir reçu trois avertissements.

 

Renaud Lavillenie semblait lui promis à l'or mondial à la perche, mais a finalement conclu son concours à 5,85 mètres, en troisième position, apportant sa première médaille à la France.

 

Dans la foulée, Mahiedine Mekhissi-Benabbad a lui aussi ramené le bronze sur 3000 mètres steeple, terminant à la lutte avec les deux kenyans Kemboi et Kipruto.

 

Mais les deux meilleures performances ont été enregistrées lors des deux dernières journées des Mondiaux. Christophe Lemaître, dont on redoutait qu'il accuse le coup après son échec sur 100 mètres, s'est parfaitement remobilisé pour décrocher une médaille de bronze sur 200 mètres. Certes, avec 19'80, il finit loin des 19'40 du Jamaïquain Usain Bolt, insolent de facilité, mais il efface tout de même son propre record de France pour 36 centièmes.

 

Enfin dimanche, Lemaître a entraîné dans son sillage toute l'équipe du sprint français. Sur 4x100 mètres, le Savoyard et ses camarades ont terminé 2e derrière l'intouchable Jamaïque, profitant notamment de la chute des Américains à l'entrée de la dernière ligne droite.

 

Si les Bleus espéraient au moins un titre mondial pour se trouver un véritable leader en vue des Jeux Olympiques de Londres, les médaillés et plusieurs coureurs fort bien placés ont prouvé qu'il faudra compter avec eux en 2012.

 


La médaille de bronze de Lavillenie


La médaille de bronze de Mekhissi-Benabbad


La médaille de bronze de Lemaître

La médaille d'argent du relais 4x100 mètres hommes

Partager cet article

Repost0

commentaires