Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 13:57

Marion-Rolland.jpgLa skieuse tricolore Marion Rolland a créé la sensation dimanche en remportant la Descente dames des Championnats du Monde de Schladming en Autriche.


Les Mondiaux 2013 resteront assurément pour l’équipe de France comme ceux des grandes surprises.


Après Gauthier de Teissières en argent et David Poisson en bronze, Marion Rolland est venue s’ajouter à la liste des médaillés improbables (ou presque).


Presque car sur la piste autrichienne, la Française avait déjà signé deux podiums en Descente et Super G l’hiver dernier.


Mais de là à la voir « damer le pion » à toutes les favorites…


Longtemps, on a cru le titre mondial de l’épreuve-reine devoir revenir à l’Italienne Nadia Fanchini, impressionnante sur la fin du tracé avec son dossard n°2.


Toutes les meilleures se sont retrouvées distancées sur la ligne d’arrivée, à l’image de la Slovène Tina Maze, reléguée hors du podium à plus d’une seconde.


Lorsque Rolland s’est élancée avec son dossard n°22, le podium semblait bel et bien figé.


Mais après des temps de passage conformes à ceux des meilleures lors des premiers intermédiaires, Marion Rolland n’a pas flanché là où les favorites avaient progressivement perdu beaucoup de temps.


A l’arrivée, elle est parvenue à conserver 16 centièmes d’avance sur sa voisine transalpine et à signer un authentique exploit : du jamais vu depuis Marielle Goitschel en 1966 !

 

La Descente de Marion Rolland

Le 10 février 2013

Partager cet article
Repost0

commentaires