Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
5, 6 et 7 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessan (Hérault)

Bessans
14, 15 et 16 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessans (Savoie)

Bessans
Mardi 15 août
Festivités de l'Assomption

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 11:13

Nicolas-Sarkozy---La-France-forte.jpgAprès un long suspense, c'était devenu un secret de Polichinelle. Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi soir sur TF1 sa candidature à l'election présidentielle de 2012. Le Président-candidat a depuis tenu ses deux premiers meetings, à Annecy (Haute-Savoie) jeudi et à Marseille (Bouches-du-Rhône) ce dimanche.

 

Pendant plusieurs semaines, le doute s'était installé quant à la candidature de Nicolas Sarkozy à sa propre succession à la tête de la France. Mercredi, le Président de la République a levé le voile sur ses intentions en confirmant qu'il briguerait bien un second mandat.

 

Devancé pour l'instant dans les sondages par le candidat socialiste, Sarkozy a choisi une entrée en matière dynamique, clamant son "amour de la France" avec quelques grands axes :

  • convaincre les Français qu'il faut une France forte (c'est d'ailleurs son slogan de campagne). En cette période de crise mondiale sans précédent et de situation très complexe pour l'Europe et ses Etats membres, renforcer la position de la France est une priorité absolue.
  • assumer les décisions prises au cours du quinquennat. Nicolas Sarkozy insiste sur le caractère indispensable de ses réformes et défend les résultats obtenus qui ont permis à la France de faire face à la crise bien mieux qu'un grand nombre de ses voisins européens. Pour autant, il reconnaît ne pas avoir tout réussi. Il constate que les effets de certaines réformes ont été ralentis par la crise et affirme son intention ferme de faire encore davantage sur de très nombreux sujets si les Français lui accordent leur confiance.
  • dire la vérité plutôt que de faire de belles promesses. Le Président sortant entend se positionner comme le candidat de "la vérité" et "du courage". Accusant ses adversaires de berner les Français et de jouer sur le terrain de la démagogie et de l'arrangement électoral, il a défendu la sortie des 35 heures, la fin de la retraite à 60 ans, la poursuite du nucléaire et le caractère impérieux de la réduction de la dette et de l'assainissement des finances publiques.
  • mettre le peuple au centre de la politique. Nicolas Sarkozy envisage de consulter les Français par référendum sur au moins deux sujets : l'indemnisation et la formation des chômeurs, mais aussi la lutte contre l'immigration illégale. Il a fustigé certaines élites qui n'ont pas respecté leurs devoirs et se sont octroyés tous les droits. Il a également émis l'hypothèse de réintroduire une dose de proportionnelle lors des élections législatives, ce qui favoriserait la représentativité des différents courants politiques à l'Assemblée Nationale.

 

Nicolas Sarkozy va dans les semaines à venir aller à la rencontre des Français pour décliner progressivement les différents axes en un réel programme. Mais l'entrée en matière est en tout cas très prometteuse.

 

Retrouvez toutes les informations sur la campagne de Nicolas Sarkozy, apportez votre soutien sur le site de campagne "La France forte".

 

Discours de Nicolas Sarkozy

Marseille - 19 février 2012

 

Discours de Nicolas Sarkozy

Annecy - 16 février 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Actualité
commenter cet article

commentaires