Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 12:13

Noel-Le-Graet.jpgLa Fédération Française de Football (FFF) a un nouveau président. Noël Le Graët, Vice-président depuis 2005 et patron du club de Guingamp, a été élu ce samedi dès le premier tour de scrutin en recueillant 54,39% des voix.

 

A l'issue du vote, La Graët a devancé Fernand Duchossoy (45,40%), Président par intérim depuis la démission de Jean-Pierre Escalettes et grand favori des observateurs. Le troisième candidat Eric Thomas n'a recueilli que 0,19% des suffrages.

 

Pour la première fois, suite à la réforme des statuts adoptée le 2 avril, l'élection se déroulait au scrutin de liste. Les neuf co-listiers de Noël Le Graët formeront donc avec lui un comité exécutif, renforcé par le Président de la Ligue de Football Professionnel et celui de la Ligue de Football Amateur, tous deux membres de droit.

 

Le nouveau président a 18 mois pour faire bouger les choses, un autre scrutin est programmé dès décembre 2012.

 

Il a dévoilé les grandes lignes de son programme : "ne pas laisser une DTN dispersée qui ne s'entend plus. Concernant les bi-nationaux, c'est une conversation qui ne doit pas exister au sein de la Fédé. Tout encadrement qui ne suit pas cela aura du mal à discuter avec l'exécutif". Le nouveau président a aussi évoqué un futur organigramme "peut-être plus court".

Partager cet article

Repost0

commentaires