Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 10:55

Bessans-propre---aout-2014.JPGAprès le succès de la journée "Bessans propre" organisée en amont de la saison estivale, une nouvelle opération a été proposée au début du mois d’août.


Cela a permis à des Bessanais ne résidant pas à l’année dans la commune de participer à cette action visant à préserver l’environnement du village et à améliorer le cadre de vie.


Ils étaient une trentaine de participants réunis sur la place du village tôt le matin pour démarrer la collecte. En différents lieux de la commune, ils ont ramassé de nombreux déchets et diverses ferrailles. Tout cela a été traité ensuite par les services municipaux.


 

En fin de matinée, un point complet a été réalisé sur les points à améliorer, en complément de ceux évoqués la veille lors d’une réunion publique.

Partager cet article

Repost0

commentaires