Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
5, 6 et 7 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessan (Hérault)

Bessans
14, 15 et 16 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessans (Savoie)

Bessans
Mardi 15 août
Festivités de l'Assomption

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 19:18

Bastia---OM---septembre-2013.JPGL'Olympique de Marseille vient de vivre une semaine compliquée. Battus à domicile mercredi en Ligue des Champions par Arsenal (2-1), les Phocéens ont concédé samedi un triste match nul à Bastia (0-0) lors de la 6e journée de Ligue 1.

 

Au football, il n'est pas rare que l'équipe qui semble la meilleure sur la pelouse ne soit pas celle qui l'emporte. L'OM l'a confirmé cette semaine en terminant avec un match nul et une défaite deux rencontres pourtant globalement dominées.

 

En Ligue des Champions, on attendait les Marseillais en difficultés face aux Anglais d'Arsenal. Pourtant, dans un stade Vélodrome survolté par le retour de son club sur la principale scène européenne, les coéquipiers de Steve Mandanda ont longtemps dominé les débats et semblé en mesure de prendre l'avantage au score.

 

Mais après une heure de domination stérile, ils ont été punis par le réalisme britannique, qui rappelle à quel point en Ligue des Champions, il faut faire preuve d'efficacité offensive et de rigueur défensive.

 

De rigeur défensive, Jérémy Morel en a cruellement manqué quand sur un centre pourtant peu dangereux, il a réalisé une tête en arrière totalement loupée, permettant à Walcott de reprendre de volée à bout portant.

 

Sonnés par ce but, les Olympiens furent ensuite mis en grandes difficultés, jusqu'au deuxième but inscrit par Ramsey, pas attaqué lors d'une percée dans l'axe.

 

Le but de Jordan Ayew sur penalty dans les arrêts de jeu tient de l'anecdote et n'a pas permis d'atténuer la déception des supporters, conscients d'avoir vu les siens passer tout près de l'exploit.

 

Samedi à Bastia, une réaction était donc attendue de la part des hommes d'Elie Baup. Le coach phocéen avait décidé de faire en partie tourner son équipe, afin de laisser souffler certains cadres avant d'aborder de prochaines échéances assez rapprochées. Gignac était remplacé par Jordan Ayew, Thauvin suppléait Payet (forfait) et Cheyrou était préféré à Imbula dans l'entre-jeu.

 

Si le début de match fut poussif et aurait pu conduire à une ouverture du score des Corses sans un arrêt superbe de Mandanda, les Marseillais ont ensuite largement dominé les débats, multipliant les passes et les frappes au but, sans jamais (ou presque) trouver le cadre.

 

Sur quelques débordements de Valbuena et Thauvin, personne ne fut en mesure au centre de catapulter le ballon au fond des filets. Et les entrées de Khalifa, Gignac et Mendy n'ont pas permis de forcer la décision.

 

Sans être beaucoup inquiéter mais sans se procurer de grosses occasions de but, les Phocéens ont du se contenter d'un triste match nul.

 

Au moment de tirer le bilan dans la semaine, on ne peut que constater :

à quel point il sera difficile de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Cela passera nécessairement par un exploit à l'extérieur et de bons résultats à domicile.

que l'OM avance au ralenti en Ligue 1 avec une défaite et deux nuls lors des trois derniers matchs. L'OM est 4e au classement.

 

Du côté des joueurs, seuls quelques uns sortent du lot dans cette période délicate.

 

Mandanda est en grande forme dans les cages, N'Koulou et Lucas Mendès semblent de mieux en mieux en charnière centrale, Romao et Imbula font le boulot au milieu sans toutefois apporter un vrai plus dans le secteur offensif, Valbuena est toujours techniquement un cran au-dessus et Thauvin montre quelques signes encourageants.

 

Pour tous les autres, on attend clairement beaucoup mieux dès mardi soir face à Saint-Etienne.

 

Mardi à 21h00, l'OM reçoit Saint-Etienne au stade Vélodrome pour le compte de la 7e journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur Canal+).

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires