Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 16:01

Dijon---OM.jpgL'Olympique de Marseille s'est imposé sur la pelouse de Dijon (3-2) pour le compte de la 12e journée de Ligue 1. Cette première victoire depuis six mois à l'extérieur en Championnat confirme le retour en forme des Olympiens. En attendant la suite.

 

 

Pour un peu, on en finirait par s'emballer. L'OM vient de gagner pour la troisième fois consécutive toutes compétitions confondues, a renoué avec le succès loin de ses bases, s'est qualifié dans la semaine pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue et entre dans la première partie de tableau en Ligue 1 (9e).

 

De quoi se prendre à rêver d'une victoire mardi soir sur le terrain des Gunners d'Arsenal, eux aussi sur la bonne voie après un début de saison difficile. De quoi aussi imaginer l'OM tripler la mise en Coupe de la Ligue en fin de saison, une compétition qui longtemps ne lui a pas réussi. De quoi enfin espérer revenir rapidement sur la tête du classement en Championnat et lutter pour les places européennes avec Lyon, Lille, Rennes... ou même chatouiller le PSG pour l'attribution du titre !

 

STOP... Calmons-nous et remettons les choses à leur place. Certes il semblerait que Marseille aille de mieux en mieux. A vrai dire, il est difficile d'aller plus mal qu'il y a un mois.

 

Les coéquipiers de Steve Mandanda ont remis la machine en marche en l'emportant solidement devant Ajaccio, qui pour l'heure est "lanterne rouge".

 

Ils ont ensuite confirmé en Coupe de Ligue, avec un onze remanié, en dominant largement une très faible équipe de Lens (L2), plus appliquée à éviter une correction qu'à lutter pour la qualification.

 

Enfin, les Phocéens ont gagné à Dijon, un promu, en soufflant le très chaud et le très froid.

 

Le très chaud d'abord, en ouvrant la marque après seulement 19 secondes de jeu par l'intermédiaire de Loïc Rémy. Un but d'entrée qui a donné des ailes aux Marseillais, qui ont dominé sans partage la première période, Be. Cheyrou doublant la mise sur coup-franc.

 

Le très froid ensuite. Dès le début de la seconde période, l'OM a levé le pied, encaissant un but très vite et se contentant de défendre par la suite. Fort logiquement, Mandanda s'inclina donc une seconde fois à l'heure de jeu.

 

Heureusement pour Marseille, une sortie hasardeuse du gardien en fin de match permit à Diarra, entré en jeu, de donner la victoire aux siens.

 

Pour un peu, Dijon a failli replonger l'OM dans ses vieux démons du début de saison, lorsque les "ciel et blanc" ouvraient la marque, faisaient le break puis finissaient par perdre leur avantage !

 

Prudence donc, l'OM va mieux et semble trouver son rythme de croisière. La mise sur le banc de Lucho, incapable de hausser son niveau de jeu, est actuellement un bon choix. Deschamps a également avec le 4-4-2 un système qui apporte des garanties offensives intérressantes.

 

Mais tous les supporters attendent confirmation sur la durée. Un premier bilan pourra sans doute être tiré à la trêve, pas avant.

 

Mardi, l'OM va se frotter à une toute autre opposition que celle des trois derniers matchs. Arsenal reste sur une éclatante victoire sur la pelouse de Chelsea (5-3) et aura à coeur d'assurer pratiquement sa qualification pour les huitièmes de finale de la Champions League. Pas sûr que DD ose aligner deux attaquants d'entrée.

 

L'OM se déplace à Arsenal mardi soir pour la 4e journée de la Ligue des Champions (match à suivre en direct sur Canal+ à partir de 20h45). Dimanche à 17h00 (sur Foot+), les Marseillais retrouveront Nice pour la 13e journée de Ligue 1.

 

 

Résumé du match Dijon - OM

29 octobre 2011

Partager cet article

Repost0

commentaires