Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 13:29

OM---Saint-Etienne.jpgEn clôture de la 3e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille a été tenu en échec par Saint-Etienne au stade Vélodrome (0-0). Les Olympiens peuvent se satisfaire de n'avoir pas encore perdu cette saison en match officiel. Mais avec trois points en autant de rencontres, il faut bien admettre que le bilan comptable est négatif.

 

 

C'est un sentiment mitigé qui prédomine à Marseille au terme de cette 3e journée de Ligue 1, qui a vu le réveil de deux favoris : Lille, vainqueur à Caen (2-1) et Paris, qui a dominé Valenciennes (2-1).

 

Du positif d'abord. L'OM n'a pas encaissé de but, mettant fin à une bien mauvaise habitude et à une série vertigineuse de 10 buts concédés lors des cinq derniers matchs de championnat. Une bonne nouvelle à l'approche de joutes européennes où l'on sait que chaque erreur défensive se paye au prix fort.

 

Cette recherche de solidité semblait être l'objectif prioritaire de Didier Deschamps. En préférant aligner Diarra et Kaboré à la récupération plutôt que de densifier le secteur offensif avec Cheyrou ou Amalfitano, DD affichait une ambition claire de conserver la cage de Mandanda inviolée. En fin de rencontre, la sortie d'Azpi, encore un peu court physiquement, était une autre preuve de l'absence de prise de risque.

 

Seulement, lorsqu'à domicile, on cherche à défendre plutôt que d'attaquer, difficile de faire sauter le verrou d'une équipe regroupée autour de son but et attendant paisiblement une opportunité en contre. Si l'OM a bien failli marquer en première période, Rémy trouvant l'extérieur du poteau de Ruffier, les Phocéens auraient également pu perdre la partie si Sakho n'avait pas trouvé la barre et la ligne de but de Mandanda.

 

Clairement, il est difficile de se satisfaire de ce nouveau score de parité. Le Vélodrome attendait un réveil de son équipe, mais celui-ci tarde à venir. La solidité défensive risque en plus d'avoir du mal à perdurer, puisqu'après la blessure de M'bia face à Auxerre, c'est N'Koulou qui pourrait bien manquer plusieurs rencontres. Coupable d'avoir piétiné un adversaire, le jeune défenseur camerounais, récidiviste (il avait déjà été suspendu pour pareils faits en fin de saison dernière), risque une lourde peine.

 

On constate souvent que les grosses écuries qui se préparent pour l'Europe ont du mal en début de saison. Mais comme les principaux adversaires de l'OM avancent plus vite, on est tout de même en droit d'attendre rapidement une petite victoire. Les Marseillais sont attendus au tournant dimanche, face... à Lille, le Champion de France en titre !

 

 

Dimanche 28 août à 21h, l'Olympique de Marseille se déplacera à Lille (match à suivre en direct sur Canal+).

Partager cet article

Repost0

commentaires